C’est une première expérience réalisée par la société Transco. Depuis sa création en 2013, elle n’avait donc jamais procédé à une élection démocratique des délégués syndicaux. Ce premier exercice a été une réussite totale puisque les élections se sont déroulées démocratiquement sans aucun incident majeur avec l’acceptation des résultats par tous.

Cette cérémonie a été présidée par le Directeur Général de ladite société, M. Kirumba Kimuha, qui a invité l’ensemble de la délégation syndicale à mettre tout en œuvre pour permettre à Transco de survivre en dépit de ses petites faiblesses. C’était en presence du délégué de l’inspecteur urbain du travail et du président de l’intersyndical, Constant Lueteta.

Créée il y a de cela 5 ans, l’entreprise de transport initiée par Matata Ponyo veut redorer son image et se mettre au service de la nation et satisfaire ainsi l’ensemble de la population congolaise dans le domaine de transport, c’est la raison d’être de cette cérémonie qui vise à assurer une main d’œuvre efficace.

La nouvelle délégation syndicale va jouer un rôle de premier plan pour faire progresser l’entreprise avec une main d’œuvre forte pouvant aboutir à l’achat de nouveaux bus pour subventionner les anciens. Conformément aux textes réglementaires recommandant à l’employeur de procéder à l’installation effective de la délégation syndicale élue, la société Transco n’a pas dérogé à cette règle.

Il convient de signaler que cette cérémonie est la conséquence d’une réunion tripartite organisée entre le banc syndical représenté par l’intersyndicale de Transco, d’une part, le banc employeur et le ministre représenté par le conseiller d’emploi et de travail ainsi que l’inspecteur principal du travail. Olivier Bogoli, en sa qualité de Directeur juridique, a expliqué le déroulement des élections pour les 12 syndicats ayant pris part aux élections ; 8 ont pu décrocher des sièges. Il s’agit du syndicat CDT avec 1 siège, CSC 2, DOC 1, DCN 1, GS 2, UTC 2, UPS 1 et puis FOC 1 siège. Dans son intervention, le président de l’intersyndicale, Constant Lueteta, a invité les nouveaux délégués syndicaux à s’outiller pour assumer les cinq rôles qui leur sont recommandés, à savoir : le rôle revendicatif, normatif, éducatif, social et représentatif afin d’améliorer le rendement et faire progresser cette société de transport.

« Vous devez être formés, encadrés et suivis par vos syndicats respectifs, conformément aux textes règlementaires. Leur expertise est d’une importance capitale pour une brillante réussite de votre délicate mission», a renchéri Constant Lueteta qui a, en autre, invité la nouvelle délégation à assumer les valeurs de Transco : la solidarité, l’engagement, le respect, la valorisation, l’intégrité et la rigueur et d’éviter la division et la distraction inutiles qui affaibliront l’action syndicale.

Recommandations

La délégation syndicale étant une courroie de transmission entre les agents et leur employeur, le président de l’intersyndicale a exhorté les agents de se ranger derrière la délégation syndicale représentative comme un seul homme, en lui faisant confiance pour la matérialisation des résultats attendus. Par ailleurs, Constant Lueteta a profité de l’occasion pour demander la sagesse du Directeur Général quelques points focaux pouvant permettre l’harmonisation des agents et cadres de la société. Notamment, l’organisation urgente de la formation des délégués pour leur permettre de constituer un socle important pour la réussite de leur mandat ; la mise en place qualitative du partenariat pour renforcer les relations entre travailleurs et employeur ; mais aussi la nécessité impérieuse d’un dialogue social permanent pour réduire la méfiance et d’ouvrir la voie du développement du Transco.

Jules Ntambwe

Partagez.

Laisser un commentaire