Sud-Kivu : Zoé Kabila critique l’accord FatshVit

0

Zoé Kabila coordonnateur de la cellule des jeunes du Front Commun pour le Congo n’a pas ménagé les signataires de l’accord de Nairobi dans un entretien avec la coordination provinciale de la Jeunesse du Sud-Kivu.

 » Où avez-vous vu des gens se partager des postes sans élection? Déjà ils se partagent les tâches. Ohhh , moi je serais president, moi je serais premier ministre. Mais quand ils passent, ils n’ont rien comme projet de société, ce qui prouve qu’ils n’ont rien à vendre à la société. C’est pourquoi ils ne vendent que du vent » a lâché Zoé Kabila devant des centaines de militants venus l’écouter.

Dans son face à face, plusieurs autres questions ont étés abordées surtout sur le message de la plateforme Lamuka axé sur le refus de la machine à voter en RDC.

 » Je vous amène un message paix. Mais pas de troubles comme celui des opposants qui vous poussent au boycottage des élections, à brûler les bureaux et centres de vote car ils ne sont pas prêts pour les élections. Nous, nous allons gagner ces élections car nous avons une jeunesse mâture. Tandis que les autres n’ont qu’un message, celui de la destruction. »

Et d’ajouter : « Cependant, nous avons une grande chance, nous de la majorité. Parce-que nos adversaires ont de messages qu’une jeunesse responsable ne peut appliquer. La CENI organisera les élections le 23 décembre . »

Le jeune frère du Raïs a aussi parlé, avec la jeunesse de la place, dans la perspective de l’arrivée prochaine de Emmanuel Ramazani Shadari dans le coin, quelques jours seulement après le passage des leaders de LAMUKA et CACH.

Esdras Tsongo

Partagez.

Laisser un commentaire