Sankuru-Gouvernorat : Lambert Mende n’a aucune intention d’affronter Mukumadi

0

Les gouverneurs de 25 provinces de la RDC sont déjà élus, à l’exception de celui du Sankuru, où l’élection du premier citoyen a subi un nouveau report. 

Le scrutin annoncé pour mercredi 10 juillet a été renvoyé au samedi 20 juillet 2019 par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) qui lie sa décision aux raisons technico-logistiques et sécuritaires.
Deux candidats vont s’affronter à cette élection : Lambert Mende Omalanga du Front Commun pour le Congo (FCC) et l’indépendant Joseph Stéphane Mukumadi.

En attendant, l’ancien ministre de la Cmmunication et des Médias affirme être « mal à l’aise ».
Dans une interview accordée à la presse du Sankuru ce jeudi 11 juillet 2019, Mende Omalanga continue à contester la présence de Mukumadi.

« Nous étions déjà mal à l’aise avec la présence d’un candidat invalidé par la Cour d’appel, mais revalidé illégalement par le Conseil d’État.
Nous nous sommes pourvus en inconstitutionnalité devant la Cour. Il y a un problème à ce sujet (…) », a regretté le dernier porte-parole du gouvernement sous Joseph Kabila.

Mende, qui a de nouveau porté plainte contre son adversaire, espère de la justice congolaise une suite favorable.

« Comme mes raisons sont juridiques, j’attends la décision de la Cour constitutionnelle. Je me suis adressé à la justice de mon pays et j’attends sa réponse », a-t-il conclu.

Roger Stéphane Ilunga

Partagez.

Laisser un commentaire