Sankuru – Élection du Gouverneur: Lambert Mende rappelé d’urgence à Kinshasa

0

Attendue la semaine dernière et reportée à ce lundi 15 avril 2019, l’élection du Gouverneur de la province du Sankuru n’a pas eu lieu ce jour. Elle a été renvoyée à une date ultérieure sur instruction du Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, à la Commission électorale nationale indépendante (CENI). 

Malgré cela, quelques députés provinciaux du Front Commun pour le Congo (FCC) se sont présentés au siège du Secrétariat exécutif provincial de la CENI à Lusambo (chef-lieu de cette province), dans l’optique de participer au scrutin. Ils ont été empêchés d’accéder dans la salle par la police, sur « ordre de la hiérarchie ».
Même le candidat Mende n’a pas pu accéder dans cette salle.

Ce nouveau report sine dire fait le bonheur des milliers de jeunes gens hostiles à la candidature de Lambert Mende Omalanga. Ces jeunes avaient promis des troubles, si l’ancien porte-parole du gouvernement sortant arrivait à Lusambo en tant que candidat unique, tel que programmé par la centrale électorale, après le rejet de la candidature de Joseph Stéphane Mukumadi.

Le principal challenger de Mende a connu ce sort pour une prétendue détention de la nationalité française.
Des sources locales renseignent qu’une grande agitation a entraîné la paralysie quasi totale des activités dans le chef-lieu de cette province ce lundi.

Face à la confusion qui règne dans ce coin du pays, le Président de la République, Félix Tshisekedi, vient de rappeler le candidat gouverneur Lambert Mende d’urgence à Kinshasa.

L’ancien ministre de la Communication et des Médias a pris acte de la convocation du Chef de l’État. Il a confirmé dans un média local qu’il va rencontrer Félix Tshisekedi ce mercredi 17 avril à la Cité de l’Union africaine.
Il estime que le garant de la nation ne lui demandera pas de retirer sa candidature parce qu’il n’en a pas compétence:

« Mais si le Chef de l’État me demande de retirer ma candidature, je ne la retirerai pas parce que j’ai le soutien de ma politique », a prévenu Mende Omalanga.

La CENI tenait coûte que coûte à organiser l’élection du Gouverneur du Sankuru avec Lambert Mende comme candidat unique, en dépit de la décision du Conseil d’État réhabilitant son rival Stéphane Mukumadi, invalidé par la Cour d’appel de Lusambo pour détention d’une double nationalité.

Roger Stéphane Ilunga
Partagez.

Laisser un commentaire