Saint-Valentin: Blaise Bula, Koffi Olomide et Ferré Gola partageront les publics

0

Tous ont juré de prester, le 14 février 2020, à l’occasion de la fête de la Saint-Valentin consacrée aux amoureux du monde.

A Kinshasa, Koffi Olomide, une icône de la rumba congolaise, fixe le rendez-vous avec les couples, au restaurant Orchidée, sur la Chaussée Benseke, au quartier Ma Campagne où il va se produire sur scène avec son groupe Quartier Latin.

Hélas ! Celui qu’on appelle Papa Fleur sera obligé de  partager les publics avec d’autres artistes musiciens qui vont également jouer pour le plaisir des amoureux, à cette occasion.

Bien qu’il soit considéré comme le joker de la fête, Koffi Olomide est conscient de ne pas détenir seul le monopole de se produire au cours de cette journée. Oui ! Le chanteur romantique a tous les atouts possibles pour enjoliver la fête grâce à son répertoire costaud, magnifique.

Réputé comme réparateur des cœurs brisés, faut-il rappeler que Koffi Olomide compte plus de trois cents mélopées à succès qui pourront bien lui servir des raisins pour embellir la soirée Saint Valentin ?

Rappelez-vous de ces subliminales et fascinantes compositions telles que « Choc », « Mokuwa », « Elle et moi », « Henriquet », « Gros bébé »,  « V12 », « Cobetox », « Kataguruma », « Lovemicyne »…

Qu’à cela ne tienne, le Quadra Koraman, qui est annoncé dans un milieu un peu enclavé du quartier Ma Campagne, ne sera pas l’unique star de la soirée.  Il sera contraint de partager les mélomanes avec les chanteurs Blaise Bula, Ferré Gola, Manda Chante, Ibrator Mpiana et Joss Diena…. Toutes ces vedettes de la chanson congolaise ont aussi manifesté leur courage de communier, ce 14 février, avec  les amoureux de  Kinshasa.

Quels types de chantons seront proposés afin de séduire le public ?

Donc, il  faut s’attendre à la répartition obligatoire du public malgré la notoriété ou le succès de chacun dans l’arène musicale.

Toutefois, la qualité des œuvres à présenter sur scène pourra déterminer le niveau de chaque musicien engagé pour la fête des amoureux.

Certes ! Les amoureux ont besoin, dans les circonstances pareilles, d’écouter des paroles douces, romantiques avec des mélodies enchanteresses qui vont leur bercer les cœurs.

La fête de l’amour sera, également enjolivée, par la prestation scénique de Ferré Gola ‘‘Jésus de nuances’’  qui sera à l’assaut du Village Chez Ntemba, en plein centre-ville.

Avec sa voix angélique, ce jeune chanteur, qui a fait de la Rumba sa musique de prédilection, est déjà prêt pour affronter la scène.

Il invite les amoureux et amoureuses à venir nombreux à ce rendez-vous spécial Saint Valentin.

Car, il s’appuie surtout sur sa riche discographie qui constitue son point fort dans la musique congolaise.

De « Vita-Imana », en passant par « Mercure »,  jusqu’à « Court-circuit » : le patron du groupe Jet set est outillé pour se défendre et apporter, rien que du bonheur à ses fans.

Donc, c’est un concert intéressant avec Ferré ‘‘Chair de poule’’ dont la voix et le style de musique cadrent avec la philosophie de la fête.

Un autre artiste  qui se fait signaler, Manda Chante Nkumu Mapata. A la tête du groupe Bana OK du feu Simaro Lutumba, il sera du côté de l’espace Planète J, dans le quartier Socimat, au cœur de la Ville.

Le chanteur  a aussi la chance de mieux se défendre grâce à l’héritage discographique lui légué par les pères géniteurs de la rumba  congolaise.

Sans crainte, Bana OK a déjà ses admirateurs connus qui vont se régaler bien avec les vieilleries, marquant la belle époque de la  rumba ‘‘odémba’’ de Franco Luambo Makiadi, Lutumba, Pépé Ndombe, Josky Kiambukuta…

Comme chaque année, la date du 14 févier est consacrée à la célébration de la Saint –Valentin, dans toutes les nations chrétiennes du monde.  Et les congolais ne dérobent pas à cette traditionnelle fête qui met toute la société en ébullition.

Généralement, la journée est marquée par les échanges de cadeaux (fleurs ou autres objets de valeurs…) en nature ou en espèce à travers lesquels l’homme ou la femme  exprime et manifeste son attachement frénétique à son petit cœur. Sans oublier, des phrases et messages d’amour qu’on peut mutuellement envoyer dans les téléphones.

Tandis que la soirée d’amour a été toujours l’occasion de se trémousser, bouger les hanches au cours des spectacles de musique avec les différentes vedettes de la chanson congolaise qui fixent des rendez-vous avec les couples.

Ainsi, la Saint Valentin sert désormais du baromètre pour évaluer la popularité et l’estime du public envers les artistes qui prestent chacun dans son coin.

Alors bonne évasion !!!

Jordache Diala

Partagez.

Laisser un commentaire