RSA-Xénophobie : la Lucha RDC-Afrique dénonce et condamne « des actes barbares »

0

Le mouvement citoyen de la Lutte pour le changement(Lucha-RDC Afrique) à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu (Est de la RDC), a dénoncé et vivement condamné, dimanche, 8 septembre 2019, la xénophobie observée en Afrique du Sud depuis plusieurs mois. 

Quelles que soient les dernières mesures prises par les autorités sud-africaines, ces actes barbares se sont effectués sous un silence impuissant des autorités en Afrique du Sud.

Face à cette crise humanitaire qui touche l’ensemble des pays africains, le mouvement citoyen de la Lutte pour le changement (Lucha RDC-Afrique) soutient que «le gouvernement congolais doit améliorer les conditions de vie des compatriotes congolais» pour qu’ils reviennent au pays ».
Dans un tweet publié dimanche 8 septembre 2019, la LUCHA RDC-Afrique relève que, « si la situation était vivable en RDC, aucun compatriote congolais ne pourrait avoir l’envie de vivre à l’étranger ».
Plusieurs citoyens africains de diverses nationalités ont déjà perdu la vie dans ce carnage humain.
Elle déplore la mort du Congolais Tshibangu Nyandwe, tué mardi 3 septembre 2019 par une bande de xénophobes sud-africains.

Fermeture de l’ambassade de la RDC en Afrique du Sud

L’ambassade de la RDC en Afrique du Sud a déjà fermé ses portes.
Bien plus, le président congolais Félix-Antoine Tshisekedi a condamné, samedi 7 septembre 2019, ces violences xénophobes en Afrique du Sud qu’il a qualifiées de  » conjoncturelles ».

Joël Kininga KJ

Partagez.

Laisser un commentaire