Rio : « avec ou sans album, l’essentiel est que Wenge BCBG travaille »

0

Rio de Jainero est l’un des généraux de Wenge BCBG (groupe musical congolais) du Maréchal Mukulu JB Mpiana Papa Chéri.

Ce jeune chanteur de charme a participé et a vécu la vraie guerre de l’histoire de Wenge après sa dislocation en 1997.

Dans la victoire ou dans la défaite, il a accompagné le groupe sur tous les fronts et champs de bataille.

Près de 20 ans des loyaux et services rendus  à l’orchestre, Rio avec sa voix qui cloche, est considéré parmi les plus fidèles des compères  aux côtés de Papa Chéri.

Malgré sa fidélité, ce chanteur  a été un moment donné sévèrement critiqué et jugé « improductif » par les fans qui étaient intoxiqués faute  d’ingratitude.

Un acte  que beaucoup d’observateurs ont condamné et déploré pour quelqu’un qui s’est battu pour le succès de l’orchestre.

De l’album « TH » en passant par « Internet », « Anti-terro », « Kipe ya yo », jusqu’à « Soyons sérieux », le chanteur Rio a toujours donné le meilleur de lui grâce à sa voix aigüe et mélancolique qui crée toujours la différence dans la chorale.

Sans oublier ses interventions musclées sur scènes  dans les mythiques salles parisiennes telles que l’Olympia ou encore le Zénith…

Dans un entretien avec la presse, le doyen des attaquants de Wenge BCBG  est sorti de son silence afin de fixer les fanatiques et l’opinion nationale en générale au sujet de la sortie retardé de « Bal de match », prochain disque des Anges adorables.

Evidemment, ça fait plus de 10 ans que JB Mpiana avait annoncé la sortie de cette œuvre sur  le marché du disque. Et depuis, le public ne fait qu’à attendre avec impatience.

Jamais un album n’a aussi  dépassé la patience des mélomanes  comme « Bal de match ».

Certaines langues ont dépassé le bornes jusqu’à harceler le leader de BCBG dans les réseaux sociaux.

Selon eux, Papa Chéri est essoufflé et incapable de faire face à la concurrence sur le terrain à cause de certains problèmes familiaux.
Pas question, rétorque Rio de Janeiro, qui veut mettre fin à toutes suspicions.

Pour lui, tout le retard qu’a connu cet album est  indépendamment de la bonne volonté de son patron JB Mpiana.

Avec ou sans album, poursuit-il,  l’essentiel est que  BCBG travaille. Mais, chaque orchestre  a sa manière de fonctionner.

Cherchant à tout prix à justifier son leader, il avoue que  « Bal de match » a connu plusieurs contre temps.

« Chaque fois que Papa Chéri veut procéder à la sortie de cet album, il y a toujours un contre temps qui intervient. Bal de match est  l’album le plus combattu de  BCBG », a déclaré  Rio Janeiro.

Il confirme, par contre, que le disque sort cette année 2020. Bientôt, JB MPIANA va se rendre à Paris pour son lancement.

«On attendait que les choses se normalisent  après le confinement. Merci aux fans pour votre patience», a-t-il renchéri.

Par ailleurs, Rio de Janeiro annonce la reprise des activités au sein de BCBG: répétitions, productions scéniques publiques et privées.

Toutefois, l’auteur de la chanson Mal au cœur n’a pas aussi hésité de donner son point de vue sur l’évolution  actuelle de la musique congolaise sur le plan international.

D’après lui,  la Rumba se comporte bien sur  le plan africain avec la génération montante qui se débrouille aussi pas mal.

Par contre, il ne fustige seulement que l’effet de ne pas accepter l’autre demeure encore un grand  défaut qui gangrène la musique congolaise.

Jordache Diala
+243 81 285 39 20

Partagez.

Laisser un commentaire