RDC-Tueries à Beni : la communauté Nande de Belgique condamne le silence du gouvernement congolais et de la Monusco sur le plan d’extermination du peuple Nande

0

Dans un sit-in organisé devant le bureau de l’Union Européenne (UE) précédé d’une marche pacifique, jeudi 15 janvier 2020, le Kyagnanda Yira de Belgique a condamné la passivité du gouvernement congolais et de la Mission de l’Organisation des Nations Unies (Monusco) face aux exactions sanglantes dont les populations civiles sont victimes à Beni, au Nord-Kivu (Est de RD Congo).

Dans un mémorandum, la communauté Nande de Belgique condamne :

1.Le silence du gouvernement congolais et de la Monusco sur le plan déjà bien connu visant l’extermination de la communauté Nande à Beni et l’installation forcée en cours d’exécution des populations étrangères dans le territoire de Beni ;

2.Le fait que l’armée congolaise et le gouvernement congolais ne donnent pas d’informations claires sur l’identité des génocidaires du peuple Nande à Beni ;

3.Le fait qu’aujourd’hui, il n’y ait jamais de deuil national en RDC à proprement parler et que le parlement congolais a, à plusieurs fois, refusé de traiter la question relative au génocide des Nande à Beni ;

4.Le fait que les êtres humains soient massacrés à côté des positions de la Monusco qui est constituée de plusieurs milliers d’éléments armés très bien équipés militairement et qui reçoivent un financement conséquent d’environ 1 milliard de dollars américains par an pour protéger la population.

La manifestation s’était bien déroulée, sans incident majeur.

Fabrice Ngima

Partagez.

Laisser un commentaire