RDC-SOCODA : le ministre de la Culture réconcilie Verckys Kiamuangana et Nyoka Longo

0

Sous la médiation du ministre de la Culture et des Arts, JM Lukundji, les administrateurs de la Société congolaise des droits d’auteurs et droits voisins (SOCODA) se sont réunis, le week-end dernier à Kinshasa, pour échanger sur la crise qui déchire leur coopérative.

Aux antipodes depuis trois semaines avec son adjoint Nyoka Longo, Verckys Kiamuangana, président du Conseil d’administration de la SOCODA, était également de la partie.

Une rencontre de tous les enjeux qui a permis aux deux protagonistes de trouver un consensus pour décrisper la situation à la société des artistes.

Plusieurs dossiers à la base de la crise ont été débattus et discutés, à cette occasion.

Sans ambages, les administrateurs se sont parlés de vive voix, en présence du ministre de la Culture et des Arts qui s’est impliqué personnellement pour la bonne marche de cette société.

« Nous remercions notre ministre de la Culture qui a joué son rôle de papa afin de trouver la solution à cette crise. Je pense que tout revient maintenant en ordre. Les textes ont été clairs et nous les respectons tous. Finis les imbroglios. Notre mission fondamentale est que les artistes se retrouvent à travers leurs œuvres… », a déclaré Kiamuangana.

S’agissant de l’Assemblée générale extraordinaire qui était prévue pour cette semaine à Kinshasa, les sociétaires ont décidé pour son report à une date ultérieure.

A cet effet, le ministre de la Culture et des Arts a exigé qu’une commission ad hoc soit mise en place pour étudier la faisabilité et pour réajuster davantage le projet d’organisation de cette assemblée générale.

Cette décision a été surtout soutenue par le doyen Verckys Kiamuangana, qui a pratiquement le soutien de la majorité des artistes congolais.

Le président du Conseil d’administration a saisi également l’occasion pour confirmer aux partenaires de la SOCODA ainsi qu’aux assujettis (entreprises, banques, hôtels…) son retour aux affaires, après sa période de convalescence.

Kiamuangana a bel et bien repris toutes ses facultés mentales et physiques pour assurer de manière efficace sa fonction qui consiste à contrôler et à donner les orientations à cette société des artistes congolais.

Son retour, après quelques problèmes de santé, met automatiquement fin à l’intérim que faisait Nyoka Longo pendant son absence.

Jordache Diala

Partagez.

Laisser un commentaire