RDC: la paix, la sécurité et Ebola au menu de l’entretien entre Félix Tshisekedi et les élus du Nord-Kivu

0

Le Chef de l’État congolais Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, en séjour à Goma, a échangé ce lundi 15 avril 2019 avec les élus nationaux et provinciaux du Nord-Kivu.

Leurs échanges ont été consacrés à la paix, la sécurité et la maladie à virus Ebola.

C’est avec un langage de fermeté que le Président de la République s’est adressé aux participants.

« Je n’ai pas de baguette magique. Je suis armé de volonté de changer les choses. J’ai besoin de vous. Vous avez pouvoir d’influence. Par vos discours et attitudes, vous pouvez contribuer avec moi pour restaurer la paix », a-t-il déclaré.

À l’issue de la rencontre, le député national Julien Paluku Kahongya a parlé au nom des élus.

 » Nous avons fait un état des lieux de la situation de la province du Nord-Kivu qui est dominée par deux faits majeurs, notamment, l’insécurité généralisée orchestrée par les ADF du côté de Beni ,les FDLR du côté du Sud de la province ainsi que les groupes armés. Et le deuxième fait important et marquant de la province est la maladie à virus Ebola qui sévit dans la partie Nord, à savoir Beni et Butembo. Nous avons reçu un engagement ferme du Chef de l’État qui a clairement indiqué qu’il se sentira Président de la République lorsqu’il y aura la paix à l’Est de la RDC. Il a aussi indiqué à tous les élus qu’il est parfois scandalisé lorsqu’il apprend que certains d’entre nous s’érigent en obstacles dans la riposte contre Ebola. Le Président de la République a clairement indiqué qu’il n’y aura pas d’immunités à l’endroit de tous les élus qui vont collaborer avec les groupes armés, qui vont faire en sorte que l’insécurité perdure dans cette province et que, donc, l’impunité a souvent été à la base de beaucoup de maux dans ce pays et qu’il est résolument engagé à mettre fin à cette impunité en appelant tous les élus à œuvrer pour la paix. Car personne n’a choisi de naître là où il est. Nous devrons promouvoir la paix parce que de cette province peut naître le développement de l’ensemble de notre pays », a-t-il dit.
Félix Tshisekedi est attendu ce mardi 16 avril à Beni après un jour à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu.

Fabrice Ngima

Partagez.

Laisser un commentaire