RDC : Mayo pour la participation de la société civile dans tout le processus du Budget

0

Jean-Baudoin Mayo Mambeke, vice-Premier ministre du Budget, a procédé, lundi 11 mai 2020, à l’ouverture puis à la clôture du  » lancement médiatique de l’indice du Budget Ouvert 2019  » sous le thème « Dialogue pour l’amélioration de la Transparence Budgétaire ».

Cela s’est déroulé par vidéoconférence depuis son bureau, à l’immeuble Intelligent, dans la commune de la Gombe.

Ce processus vise une transparence de la loi des Finances et la participation citoyenne de beaucoup de Pays du monde.

Les résultats de l’enquête internationale OBI (Open Budget Index), qui classe les États selon leurs degrés de transparence budgétaire, indique que la RDC a gagné 4 points en passant à la 33ème place sur 100.

Pour cette cérémonie biennale, les journalistes, les députés nationaux et les sénateurs de la commission Ecofin du parlement congolais, les membres de la société civile, les partenaires techniques et les représentants des ministères du Budget et des Finances ont été, tous, connectés à leurs portables en vidéo – conférence depuis leurs bureaux respectifs.

« La Transparence Budgétaire est une préoccupation majeure du président de la République, Félix Tshisekedi, réitérée dans les 15 piliers du programme gouvernemental, tel qu’adopté au parlement », a dit le VPM du Budget, JB Mayo.

À cet effet, il a estimé que cette conférence est une opportunité de rendre publics les résultats obtenus sur ce processus.

Après échanges et débat entre les participants, il a été recommandé au ministère du Budget de continuer à publier des revues budgétaires, des budgets citoyens.

Le ministère des Finances a été invité à mettre aussi, à la disposition du public, les rapports liés à la Loi des Finances, notamment la reddition des comptes.

 » Le peuple congolais, qui est le grand contribuable du budget de l’État et qui est aussi le propriétaire de ce budget, doit en être informé tant au niveau de l’élaboration qu’au niveau de l’exécution pour que rapport soit fait en définitive « , a dit le VPM Mayo.

Il appuie la participation de la société civile en amont pour l’élaboration du budget avant de clôturer ces assises.

Danny Ngubaa

Partagez.

Laisser un commentaire