RDC-Marche des forces vives à Kasindi: « Non aux massacres de Beni. Nous voulons la paix »

0

Les mouvements citoyens et des composantes de la société civile du groupement Basongora ont été dans la rue, jeudi 13 juin 2019, au poste frontalier de Kasindi, secteur Ruwenzori, territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu, à la frontière de la RDC avec l’Ouganda.

L’objectif principal était de condamner les massacres à répétions ainsi que les kidnappings des civils sur la route Beni-Kasindi, en particulier, et dans la région de Beni, en général.

Les marcheurs étaient munis de calicots sur lesquels on pouvait lire : »Non aux massacres de Beni. Nous voulons la paix « .

La manifestation est allée du pont Lubiriha jusqu’à Kasindi, où un mémorandum des forces vives a été lu et déposé auprès des autorités locales.

Les activités socioéconomiques ont été paralysées durant la journée du jeudi 13 juin. Marché, banques, boutiques et d’autres maisons de commerce n’ont pas fonctionné.

Après la marche pacifique, la société civile du groupement Basongora a décrété une série de journées  » ville morte  » du jeudi 13 au samedi 15 juin 2019 à Kasindi. Une façon, pour elle, de dire « non » à l’insécurité à Beni.

Plusieurs civils ont été kidnappés le 5 juin 2019 par les ADF à Nyaleke, sur l’axe routier Beni-Kasindi.

Fabrice Ngima

Partagez.

Laisser un commentaire