RDC : l’ONU sacre Denise Nyakeru « championne de la prévention de la violence sexuelle… »

0

Epouse du Président de la République Félix Tshisekedi, la première Dame Denise Nyakeru a été décorée « Championne de la prévention de la violence sexuelle liée aux conflits  » par Madame Pramila Patten, sous-secrétaire général et représentante spéciale du Secrétaire Général des Nations Unies sur la question des violences sexuelles en période de conflit ce mardi 3 décembre 2019 à travers une somptueuse cérémonie organisée au Salon Congo au Pullman Grand Hotel de Kinshasa.

Dans une sale pleine de la crème de l’élite congolaise dont le Directeur de Cabinet du Chef de l’État, Mme Pramila Patten a évoqué le fond de cette nomination. « Elle fait suite à une réunion de travail tenue à New York au mois de septembre 2019 entre Mme Denise Nyakeru Tshisekedi etb Mm Pramila Patten, réunion au cours de laquelle les questions liées à la lutte contre les violences sexuelles en RDC et dans de nombreux autres pays d’Afrique ont été évoquées « , surenchérit les services de communication de la première Dame.

 » Le bureau de la Représentante spéciale du secrétaire général des Nations Unies sur la question des violences sexuelles en période de conflit travaille, précisent des sources, depuis plusieurs années sue la création d’un cercle de champions, en collaboration avec la commission de l’Union africaine, et ce dans l’en-but d’étendre son cercle d’alliés en vue d’apporter une réponse soutenue dans la prévention de la violence sexuelle liée aux conflits « .

 » J’ai été heureuse de recevoir le 15 novembre dernier un courier officiel dans lequel Madame Pralima Patten… m’invite à devenir championnne de la prévention de la violence sexuelle liée aux conflits et ce dans le but de soutenir le plaidoyer mondial des Nations Unies sur cette question « , a d’entame soutenu Denise Nyakeru dans son speech.  » J’ai parcouru plusieurs coins du pays. Je me suis rendu à l’est. J’ai vu la peine des familles, de nos communautés. J’ai vu l’horreur et la désolation que causent les violences sexuelles… Je vous assure, ce ne sont pas des choses à continuer de vivre. Il nous faut nous lever et dire : STOP, IL FAUT QUE ÇA CESSE… Il nous faut, chacun d’entre nous, de quelle que manière que ce soit, mettre la main à la pâte. Ce fléau répugnant doit impérativement s’arrêter « , a dit la première Dame Rd Congolaise.

Et de marteler :  » la RDC ne doit plus être la capitale mondiale du viol. Aucun pays au monde ne mérite d’être associé à une telle qualification. Plus jamais ça! Je suis résolument engagée, ensemble avec vous, à apporter ma contribution pour y remédier « .

 » Cette reconnaissance mondiale est une responsabilité pour la première Dame, signale une dépêche de sa cellule de communication. Dans le contexte RD Congolais, ajoute ladite dépêche, c’est l’occasion pour la première Dame de renforcer son engagement pris au travers du mouvement <<plus fortes>> et soutenu par le fonds des Nations Unies pour la population -UNFPA- «  ».

Danny Ngubaa est

Partagez.

Laisser un commentaire