RDC-Leila Zerrougui à la mobilisation anti-Monusco : »Si la demande intervient au nom du gouvernement congolais, elle sera considérée. On ne s’impose pas à la RDC »

0

Dans un point de presse organisé samedi 30 novembre 2019, la représentante du Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU) en RD Congo a réagi aux récentes manifestations organisées à travers le pays exigeant le départ de la Mission onusienne pour la stabilité au Congo (Monusco) accusée d’inefficacité dans les massacres répétitifs odieux des civils par les présumés rebelles ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF) à Beni, au Nord-Kivu (Est de RD Congo).

Leila Zerrougui a précisé que « la Monusco est en RDC avec l’accord du gouvernement congolais ». « Si la demande intervient au nom du gouvernement congolais, elle sera considérée parce qu’il a le mandat et le pouvoir de décider du mandat. On ne s’impose pas à la RDC. On est ici déployé par le Comité de sécurité avec l’accord du gouvernement congolais. Si cette décision n’est pas voulue, ceux qui ont le pouvoir de décider prendront la décision. Je ne suis pas pas déployée parce que j’ai voulu venir faire du tourisme. Je suis là parce que le Comité de sécurité a décidé qu’une mission de la paix était déployée et avec l’accord du gouvernement congolais. C’est comme ça qu’on déploie une mission de maintien de la paix », a-t-elle expliqué.

Depuis quelques semaines, la population manifeste pour exiger le retrait de la Monusco qui, selon elle, assiste passivement aux tueries des populations civiles par les ADF à Beni.À Beni, au moins 5 manifestants ont été tués par balles réelles, d’autres blessés et plusieurs biens de valeur emportés et incendiés à la base de la Monusco située au quartier Boikene, au nord de la ville de Beni.

Fabrice Ngima

Partagez.

Laisser un commentaire