RDC-L’armée aux assaillants : »Non à la balkanisation de mon pays. Je dis non aux massacres de mon peuple. Je suis FARDC »

0

Ce n’est plus un secret de Polichinelle ! L’heure de vérité a sonné. Après le cardinal Fridolin Ambongo, c’est l’armée qui vient aussi de confirmer la thèse d’une éventuelle balkanisation de la République Démocratique du Congo.

Dans un communiqué de presse signé samedi 4 janvier 2020, l’armée régulière a dénoncé cette tentative de balkanisation et mis en garde tous les insurgés engagés dans ce « plan diabolique ».

Pour matérialiser ce message, l’armée a placé, dimanche 5 janvier 2020, des pancartes au rond-point du 30 juin de Beni, sur lesquelles on peut lire : »Non à la balkanisation de mon pays; oui à l’unité nationale ! Je dis non aux massacres de mon peuple. Je suis FARDC ».

Tout en sollicitant l’accompagnement de la population pour faire échec à ce projet macabre, les Forces armées de la RD Congo (FARDC) insistent et persistent : »Coop na bango ekosimba te », en français : »Leur plan ne réussira jamais ».

Depuis longtemps, des voix s’élèvent de partout pour dénoncer haut et fort la balkanisation de la RDC à partir de l’Est, précisément à Beni où des assaillants armés de différentes nationalités massacrent, assassinent, tuent, kidnappent, enlèvent, pillent et incendient les biens de la paisible population.
Des milliers de civils sont massacrés sauvagement, sans compter des blessés, des kidnappés, des déplacés…

Fabrice Ngima

Partagez.

Laisser un commentaire