Le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi va quitter Kinshasa ce vendredi 12 avril 2019 pour se rendre à Lubumbashi, chef- lieu de la province du Haut Katanga (Sud de RD Congo).

À cette occasion, rapporte la presse présidentielle, deux principales activités sont au centre de l’agenda de Félix Antoine Tshisekedi à savoir: une réunion de sécurité et une séance de travail sur le fonctionnement du
poste frontalier de Kasumbalesa, à la frontière avec la Zambie.

S’agissant du premier sujet, le Président Felix Antoine TSHISEKEDI va présider la réunion du Conseil Supérieur de la Défense avec les Officiers supérieurs des services de défense et de sécurité civils et militaires.

En sa qualité de Commandant Suprême des Forces Armées et de la Police, le Chef de l’Etat devrait faire l’état de la question sécuritaire dans le Haut Katanga et, particulièrement, dans la ville de Lubumbashi en proie à une insécurité grandissante.

Felix Antoine Tshisekedi ne manquera pas de prendre des mesures musclées pour mettre un terme à cette situation plus que préoccupante.

La même réunion sécuritaire pourrait se poursuivre dans une autre province, selon des sources protocolaires citées toujours par la presse présidentielle.

Outre la question sécuritaire, le Président de la République va aussi réunir autour de lui tous les responsables du gouvernement concernés par le fonctionnement du poste frontalier de Kasumbalesa, à la
frontière avec la Zambie.

Depuis quelques semaines, les opérateurs économiques
dénoncent le dysfonctionnement provoqué par de longues files d’attente des gros véhicules, ainsi que les nombreuses tracasseries.

A ce sujet, rapporte-t-on, des mesures idoines sont attendues. Le Premier ministre, les ministres ainsi que les responsables des régies financières sont déjà à Lubumbashi afin de participer à ces réunions.

Depuis son accession à la tête de la République démocratique du Congo le 24 janvier 2019, c’est pour la première fois que Félix Antoine Tshisekedi entame un voyage officiel à l’intérieur du pays.

*TM*

Partagez.

Laisser un commentaire