RDC-Kongo Central : les agents de la CVM appelés à reprendre le travail et à faire confiance au gouvernement

0

Le Premier ministre Ilunga Ilunkamba a échangé une nouvelle fois, lundi 7 septembre 2019, à la Primature avec le Caucus des députés nationaux et provinciaux ensemble avec les sénateurs originaires du Kongo Central.

Y ont pris part aussi, le président de l’Assemblée provinciale du Kongo Central, Dr Matusila, le vice-Premier ministre en charge des ITPR, Willy Ngoopos, le ministre du Portefeuille, Clément Kuete, ainsi que le ministre chargé des relations avec le parlement, Deo Nkusu.
Il était question, au cours de cette rencontre, d’envisager des solutions urgentes et idoines aux trois dossiers traités, notamment la question de l’arrêt de travail à la Congolaise des voies maritimes (CVM), les infrastructures pour le développement du Kongo Central et le scandale sexuel qui touche le sommet de la province.

Au sortir de la réunion, le député national César Fwani a indiqué que les participants sont sortis satisfaits des éléments de réponses que le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a données aux différents problèmes qui lui ont été posés.

En ce qui concerne la grève des agents de la CVM qui réclament plus de 20 mois d’arriérés de salaires, les élus du Kongo Central lancent un appel à la reprise de travail à la CVM.

« Nous demandons aux travailleurs de la CVM et à la population de Boma de faire foi au gouvernement qui a pris en compte leurs revendications et qui les traitées simultanément, c’est-à-dire, rattrapper le retard sur la paie mais aussi pour doter la CVM d’un outil de travail « , a précisé Modero Nsimba, député national et membre de la délégation du caucus des élus du Kongo Central.

Dans la même optique, le Premier ministre Ilunga Ilunkamba a instruit le ministre du Portefeuille d’engager le dialogue social avec les syndicalistes de la CVM.

Par ailleurs, les infrastructures de base et le scandale sexuel au sommet de la province du Kongo Central ont retenu l’attention particulière du chef du gouvernement.

*Clément Muamba*

Partagez.

Laisser un commentaire