RDC: Kinshasa accueille la 15ème édition de la Coupe du monde d’improvisation théâtrale francophone

0

La Coupe du monde d’improvisation théâtrale francophone (CMIT) sera organisée à Kinshasa du 26 août au 4 septembre 2019 à la place Échangeur, dans la commune de Limete. 

Cette compétition est placé sous le haut patronage du président de la République, Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui ne ménage aucun effort pour propulser la culture congolaise.
Elle est organisée par le ministère de la Culture et des Arts en collaboration avec la Ligue d’improvisation théâtrale de la RDC et le Traca Shalom des USA.

Cette année, huit équipes ont été sélectionnées pour disputer les matchs. Il s’agit de: l’Algérie, du Burkina Faso, de la France, du Maroc, de la Suisse, des USA, de la Tunisie et de la RDC.

En 2018, la RDC avait organisé et remporté la 1ère édition de la Coupe d’Afrique d’improvisation théâtrale francophone. Sur base de cette victoire, la Ligue nationale d’improvisation basée au Canada, a porté son choix sur la RDC afin d’organiser la 1ère édition de la Coupe du monde d’improvisation théâtrale francophone en Afrique, jadis tenue sous d’autres cieux.

Pour la ministre de la Culture et des Arts, Astride Madiya, la ville de Kinshasa est devenue la capitale d’improvisation théâtrale puisqu’elle abritera des matchs de la 15 ème édition de cette compétition, « l’improvisation théâtrale ».


Elle évoque une force de création spontanée des scénarios et de spectacle sans préparation.
« Cette filière artistique met sur scène les vices de la société et, par catharis, nous amène à tirer des leçons morale », a-t-elle expliqué.

Étant donné que cette compétition va se dérouler à Kinshasa, les organisateurs restent convaincus que la RDC va remporter la coupe comme l’année dernière.
Pour ce faire, le président de la Ligue d’improvisation théâtrale Gong d’Afrique/ RDC, Patrick KiKwe, a rassuré que son institution met tout en oeuvre pour que la coupe, dédicacée par le chef de l’État, reste au Congo .
« Nous allons faire de notre mieux pour que la coupe reste sur le sol congolais. C’est ainsi que nous demandons au gouvernement congolais, aux autorités politiques et à toute personne ressource de nous prêter main-forte pour conserver la coupe », a a-t-elle dit.

Pour sa part, Eddy Lukuna, conseiller du chef de l’État en matière de la Culture, des Arts et des questions religieuses, a réitéré l’engagement de la présidence de la République dans son rôle d’accompagnateur, pour que le Congo soit honoré au terme de cette compétition.

Par ailleurs, le président de la République estime que le théâtre doit être un moyen pour inculquer au peuple les valeurs de l’unité nationale et de l’État de droit.
Le théâtre est le support indéniable de l’éducation des masses. L’improvisation théâtrale, quant à elle, donne la leçon d’invention dans la création artistique mais aussi de promptitude dans de nombreuses actions de la vie.

Quid de l’improvisation théâtrale
L’improvisation théâtrale est une compétition culturelle qui se joue comme un match de football. Elle oppose deux équipes composées de trois filles et trois garçons autour d’un thème déterminé. Chaque équipe a la possibilité d’avoir deux coaches. Comme toute autre équipe, le match d’improvisation théâtrale a aussi un arbitre et deux assistants d’arbitre.
Les compétiteurs ou les jouteurs présentent leur thème sous la forme d’un spectacle en présence d’un jury. Les équipes doivent improviser pendant 45 minutes selon le thème tiré au sort par l’arbitre. Ils ont une pose de 10 minutes.
A la fin de la prestation, c’est le public qui apprécie et donne des points à l’équipe qui a bien compris le thème.

Pour la petite histoire, l’improvisation théâtrale a été créée en 1977 à Montréal, au Canada, par deux artistes comédiens. Aujourd’hui, cette discipline est répandue presque dans tout les pays du monde.
En Afrique, la RDC a eu l’occasion d’avoir sa toute 1ère équipe en 1990 grâce au Centre Wallonie Bruxelles, dont les formations des compétiteurs ont été assurés par maitre Mwamba Kalengayi.

Le Congo est le premier pays africain à avoir participé au mondial d’improvisation théâtrale et la première nation africaine à organiser la 1ère édition de la coupe du monde en Afrique.

Princesse Iso Bomba

Partagez.

Laisser un commentaire