RDC : le JPCP lance une campagne »Beni sans violences sexuelles »

0

L’Association sans but lucratif Jeunes patriotes pour la consolidation de la paix (JPCP) a lancé officiellement, samedi 18 janvier 2020, une campagne dénommée « Beni sans violences sexuelles », au Nord-Kivu (Est de RD Congo).

C’est dans cette optique qu’une activité visant à sensibiliser les jeunes sur les violences sexuelles a eu lieu, samedi 18 janvier 2020 dans une école à Mukulya, à une dizaine de kilomètres de Beni-ville.

Dans une interview accordée à Afrique Infos Magazine, le président de cette structure juvénile a déclaré :
« Les violences sexuelles freinent le développement de notre communauté. Jeunes, finissons-en tous… L’avenir nous appartient, c’est maintenant ».

« C’est après enquête auprès des mutualités et groupes de jeunes avec, en leur sein, des femmes et des hommes, lors de la sensibilisation de la pré-campagne que nous avons voulu donner le nom de Beni sans violences sexuelles. La conclusion sur le niveau de compréhension des populations de Beni sur les violences sexuelles a été évaluée faible par l’ignorance des attitudes de nature d’infraction telle que définie dans la loi sur les violences sexuelles en RDC. C’est dans la compréhension de ce réel besoin d’apporter des informations claires et complètes sur les violences sexuelles dans la ville de Beni que l’Asbl JPCP prend l’engagement de mettre en œuvre permanente et continuelle », a dit Benjamin Asimoni.

Et d’ajouter :
 » Beni sans violences sexuelles, c’est cette campagne qui est lancée par le don interne des jeunes membres de JPCP qui laisse ses portes ouvertes à tous les donateurs qui ont la même façon de voir l’urgence d’intervenir dans ce domaine des violences sexuelles, dans le volet de prévention et de sensibilisation. C’est une campagne permanente et continuelle. Donc, nous allons évoluer selon les pas du niveau de compréhension de la population. Notre vœu est de voir les choses s’améliorer en ville de Beni ».

Fabrice Ngima

Partagez.

Laisser un commentaire