RDC-Insécurité à Beni: clôture de 3 journées « ville morte » à Kasindi

0

Les Forces vives du groupement Basongora ont levé, samedi 15 juin 2019, leur mouvement de grève à Kasindi, territoire de Beni au Nord-Kivu, à la frontière de la RD Congo avec l’Ouganda.

Durant la série de trois journées « ville morte », la société civile locale fustigeait l’insécurité grandissante de Beni qui reste caractérisée par des massacre répétitifs.
Elle exigeait la libération des civils kidnappés jeudi 5 juin 2019 par les présumés rebelles ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF) à Nyaleke, sur la route Beni-Kasindi.

Du jeudi 13 au samedi 15 juin 2019, tout avait commencé par une marche pacifique à laquelle a succédé la paralysie des activités socioéconomiques au poste frontalier de Kasindi.

Marché, banques, boutiques et d’autres maisons de commerce n’ont pas fonctionné.

Les Forces vives de Basongora remerciement toutes les composantes pour avoir respecté les 3 journées d’inactivités. Leurs remerciements s’adressent également aux services de sécurité qui ont assuré leur encadrement dans ce mouvement de grève.

Par ailleurs, la société civile locale menace de manifester son ras-le-bol de nouveau si rien ne sera fait, dans un délai raisonnable, sur la situation sécuritaire de Beni.

Fabrice Ngima

Partagez.

Laisser un commentaire