RDC-Gratuité de l’enseignement : Willy Bakonga échange avec une délégation de la Banque mondiale sur le nouveau projet « PERSE »

0

Le montant d’1 milliard de dollars américains sur 3 ans, est la contribution de la Banque mondiale à la réussite du processus de la gratuité de l’enseignement primaire en cours en RDC depuis septembre 2019. 

Un nouveau projet PERSE de l’équité et de renforcement du système éducatif verra le jour en mars 2020 sous la bénédiction de la Banque mondiale (BM). Le ministre d’Etat de l’Enseignement primaire, secondaire et technique, Willy Bakonga Wilima, a échangé, mercredi 15 janvier 2020, avec une équipe de cette institution de Bretton Woods, histoire pour le patron de l’enseignement primaire, secondaire et technique et ses hôtes de passer en revue les principaux axes de ce projet.

De la construction de nouvelles infrastructures scolaires, pour faire face à la pléthore d’élèves du fait de la gratuité, à la paie des enseignants non payés depuis des lustres et autres nouvelles unités, rien n’a été oublié.

Ce sont 4 millions de nouveaux élèves qui ont rejoint l’école depuis la rentrée de septembre 2019. Le gouvernement de la République démocratique du Congo met un point d’honneur à leur offrir un enseignement de qualité, la Banque mondiale aussi.
Et c’est donc tout l’enjeu de ce nouvel apport financier, une grande première pour la Banque mondiale en RDC avec une telle enveloppe dans le secteur de l’éducation depuis sa création.

Danny Ngubaa

Partagez.

Laisser un commentaire