RDC-Festival des cultures urbaines « Red One » : ouverture de la 4ème édition samedi à l’Institut français

0

Le décor est déjà implanté à l’Institut Français pour accueillir, ce samedi 13 juillet 2019, la 4ème édition du Festival des cultures urbaines « Red One».

Placé sous le signe de l’amour cette année, ce festival propose au public kinois une diversité d’artistes, particulièrement, « Ya Levis» qui est la tête d’affiche.
Ya Levis est un musicien congolais qui évolue en France et qui va jouer pour la première fois à Kinshasa.

Pour son retour dans la capitale de la RD Congo, il a choisi le festival « Red One » pour faire découvrir au public son 1er EP qui cimule plus de 14 millions de vues.
Ce tube est un mélange de Rumba, Kizomba et de RNB. «C’est un grand plaisir pour moi de jouer sur la scène kinoise, devant un public que j’aime beaucoup. Pendant mon séjour, je voudrais bien découvrir d’autres artistes mais, surtout, rencontrer les artistes qui m’ont inspiré depuis mon plus jeune âge», souhaite Ya Levis.

Outre Ya Levis, il y a également le lauréat Découvert RFI 2018, Yvan Buravan, qui monte de plus en plus en puissance. Avec sa voix envoûtante, il chante l’amour, la paix, le vivre ensemble sur des mélodies électro pop.
Il y aura aussi le Brazzavillois BIZ ICE alias le king du Rap Game qui vient à la rencontre de son public kinois. Hormis ces trois icônes, des jeunes talents de la scène urbaine kinoise vont également prester.

En effet, « Red One » est un festival qui a pour objectif de promouvoir et valoriser la culture urbaine congolaise. Il donne aussi l’opportunité aux jeunes talents kinois de s’exprimer sur scène.

Selon la directrice de ce festival, Stephanie Struffen, chaque année, « Red One » fait face à des problèmes financiers pour son organisation.
C’est une entreprise qui n’arrive pas à s’autofinancer, malgré la notoriété du public.
«Il est grand temps qu’on lance un appel aux autorités compétentes pour une véritable politique de la culture. Elles doivent comprendre que le Hip Hop n’est pas un truc pour occuper les gamins de la rue. Mais, c’est plutôt une culture et un gros bussiness que nous devons investir au Congo», a expliqué Stephanie Struffen.
Et d’ajouter : « Nous devons avoir une politique publique de la culture parce que la culture est l’un des maillons du developpement d’un pays autant que l’agriculture ».

Programme des activités

Contrairement aux éditions précedentes, cette année, le festival va se tenir en une seule journée. Les festivités debutent avec Open Mic.
Open Mic est un concours organisé en partenariat avec la plateforme de streaming musical Baziks.
C’est un concours qui oppesera 15 artistes issus d’une sélection Digital. Le gagnant remportera un accompagnement promotionnel et, surtout, aura l’opportunité de se produire sur la grande scène principale.
Après l’Open Mic, il y aura le Red Talents.
Ce sont les pépites de la scène urbaine kinoise selectionées par le « Red One ». Ensuite, il y aura le plateau Trace. Trace Congo s’associe au « Red One » et propose les artistes urbains du moment. Enfin, il y aura le Full Red- scène Big One avec Yvan Buravan, BIZ ICE et Ya Levis.
La soirée va se clôturer avec le deux DJettes DJ Wendy Rose et DJ Dolls.

Princesse Iso Bomba

Partagez.

Laisser un commentaire