RDC Ebola-Yuma Ramazani : «La RDC doit s’enorgueillir d’avoir trouvé une solution au virus»

0

Jeudi 15 août 2019, le professeur docteur Jeans Jacques Muyembe a tenu une conférence de presse à Kinshasa en compagnie du secrétaire général de la Santé en République démocratique du Congo, Yuma Ramazani, sur la mise en place du nouveau vaccin contre la maladie à virus Ebola qui sévit dans l’Est de la RDC depuis le 1er août 2018.

« Ceci est un moment important. Notre équipe de laboratoire du ministère de la Santé en collaboration avec l’équipe américaine a pu mettre au point les molécules qui donnent espoir au monde entier, car chaque fois quand il y avait épidémie d’Ebola », a déclaré le secrétaire général du ministère de la Santé, en présence de l’ambassadeur des USA en RDC, Michael À. Hammer.

« Ce dernier était associé à la fatalité, puisqu’il n’y avait pas de solution. Mais, cette fois-là, les résultats encourageants notés à travers cette étude donnent de l’espoir au monde entier et qui fera désormais que, chaque fois quand il y a une épidémie , on sera au moins sûr qu’on a, à portée de la main, des outils ou des molécules qui peuvent aider si l’on s’y prend tôt pour pouvoir contrôler cette maladie », a-t-il ajouté.

« La prise en charge trouve une solution pourvu que les personnes s’amènent à un moment important ou avant que l’état de santé ne s’empire. C’est une fierté pour la RDC parce que, comme vous le savez, l’épidémie fait partie de chez nous. Cependant, depuis plusieurs années, l’équipe de l’INRB conduite par le professeur Muyembe, n’a pas cessé de continuer à réfléchir comment faire pour trouver une solution à cette épidémie », a souligné Yuma Ramazani.

« Toute l’humanité était contre Muyembe quand il essayait de trouver des solutions à Ebola au début. Et, les gens se disaient que ce n’était pas possible. Mais, près de 20 ans après, l’histoire vient de lui donner raison. Nous ne pouvons que nous en orgueillir et être fiers de cela. L’apport du gouvernement américain reste également importante dans la riposte », a-t-il conclu.

Esdras Tsongo

Partagez.

Laisser un commentaire