La société civile coordination urbaine de Beni appelle la population à la tolérance politique durant cette période de campagne électorale qui vient de commencer.

” C’est la période durant laquelle les candidats députés vont circuler un peu partout pour sensibiliser leurs bases respectives. C’est ainsi que nous demandons à toute la population de Beni de les accueillir et d’écouter leurs messages. Nous ne voudrions plus assister à l’intolérance politique “,a indiqué Kizito Bin Hangi, président de la société civile coordination urbaine de Beni.

” Nous ne voudrions pas non plus entendre parler des candidats députes qui se sont injuriés dans leurs discours de campagne respectifs”,a-t-il ajouté.

Il sied de noter que la campagne électorale pour les législatives nationales et provinciales dans les circonscriptions écartées du scrutin de 2018 a été officiellement lancée le samedi 16 mars conformément au calendrier spécial de la commission électorale nationale indépendante (CENI).

Il s’agit des circonscriptions électorales de Beni-ville, Beni-territoire, Butembo écartées suite à l’insécurité et l’épidémie d’Ebola et Yumbi à cause des violences interethniques qui avaient éclaté dans la province de Mai-Ndombe.

Fabrice Ngima

Partagez.

Laisser un commentaire