RDC : le CAC se prépare pour un Forum historique à Kinshasa

0

Pour la première de son histoire, la République Démocratique du Congo abritera sa première biennale culturelle qui aura du 19 au 23 octobre 2020 au Musée national à Kinshasa. Cette grande rencontre des acteurs et professionnels des arts et de la culture est l’émanation du Forum des culturels qui est une initiative de l’Asbl Collectif des Artistes et des Culturels, « CAC ».

Déjà, ce mercredi 14 octobre 2020, le CAC et le Ministère de la Culture et des Arts vont convoler en juste noce, à travers une cérémoniale officielle qui sera marquée par la signature d’un protocole d’accord pour certifier la tenue de la 2ème édition de ce Forum des Culturels.

Les termes de référence (TDR) et aussi d’autres dispositions nécessaires ont été déjà définis et prises lors de séances des travaux préparatoires de la biennale par le comité de pilotage composée des membres des experts du ministère et la coordination du CAC.

Evidemment, les préparatifs vont bon train du comité organisateur de ce Forum qui attend recevoir plus de mille personnes dont certains participants proviendront de l’étranger et de l’intérieur de la RD.Congo.

RDC : Cap vers la Politique culturelle !

« Le Développement par la Culture et les Arts » est le thème principal de cette biennale culturelle qui sera décortiqué pendant 4 jours par les différents panelistes.

Cette thématique centrale est également soutenue par des sous-thèmes qui vont constituer des commissions en atelier dans lesquelles les professionnels des arts et de la culture vont échanger, réfléchir et faire des propositions pour redynamiser le secteur culturel sur plan socio-économique.

Quatre commissions sont retenues par le comité exécutif du Forum, à savoir : « Droits d’auteur et droits voisins en RDC », « Statut de l’artiste et de l’operateur culturel en RDC »,  « L’Evènementiel en RDC » ainsi que la Commission «  politique culturelle ».

Malgré sa diversité et potentialité adulée sous d’autres cieux, la culture en RDC est malheureusement l’un des secteurs qui est le plus négligé en termes de réformes et de structures.

Abandonné, ce secteur souffre réellement d’un cadre juridique qui ne permet à ses acteurs de s’exprimer et promouvoir leurs créations.

L’absence de loi portant organisation du secteur culturel constitue un déficit ou encore blocage majeur à la création de l’industrie culturelle, à l’épanouissement économique du secteur et à la promotion des Arts.

Ainsi, l’objectif de ce Forum des culturels est, entre autre, de réfléchir autour des questions et problématiques réelles pour développer le secteur culturel et d’en sortir des résolutions concrètes à proposer auprès des autorités compétentes. Echanger, sensibiliser et renforcer les capacités des artistes congolais et opérateurs culturels en vue de leurs permettre de mieux défendre leurs intérêts.

Pour le CAC et le Ministère, les recommandations de ce Forum vont constituer d’office une base des données qui seront soumises au Gouvernement de la république afin qu’elles soient transformées à une proposition de loi sur les principes fondamentales de la culture.

Car, l’idéal est de doter à la RDC une politique culturelle adaptée aux normes internationale qui va règlementer la loi sur les patrimoines nationaux et rendre viable le secteur culturel sur le plan légal, sociologique et économique.

Une loi sur la politique culturelle avec des reformes spécifiques pour ordonner, assainir le secteur et doter à l’artiste un statut propre pour assurer son avenir et travail.

Jordache Diala
+243 81 285 39 20
Partagez.

Laisser un commentaire