RDC-Beni : la société civile de Mangina accuse la police de percevoir des amendes exorbitantes

0

La société civile, noyau de Mangina, accuse la Police nationale congolaise (PNC) de percevoir des amendes allant de 200.000 à 800.000 francs congolais au sein de la paisible population.

Dans un entretien accordé lundi 12 août 2019 à Afrique Infos Magazine, le vice-président et porte-parole de cette structure citoyenne affirme que cet état des choses s’observe également à la Police pour la protection de l’enfant et des victimes des violences sexuelles (PPEVS).

« Nous recevons, ces jours-ci, plusieurs réclamations de la population dénonçant des amendes à la PNC/Mangina. Et, au même moment, cette pratique est observée à la PPEVS. La société civile de Mangina demande aux responsables de la PNC et de la PPEVS de cesser avec cette mauvaise pratique, car la population en a marre. À une population cultivatrice, demander une amende allant de 200.000 à 800.000 FC est une exagération, parce que ces sommes colossales sont souvent demandées pour des faits non amendables », regrette Freddy Mbayahi.

Et d’ajouter :
« Nous profitons d’appeler les deux commandants au bon sens, et leur disons que la population n’est pas d’accord avec ce mauvais comportement qui encourage à rompre la collaboration civilo-policière ».

Fabrice Ngima

Partagez.

Laisser un commentaire