RDC-Beni : « navrée », la société civile du secteur Ruwenzori dénonce la recrudescence des tueries

0

Dans une interview accordée à la presse, lundi 9 septembre 2019, la société civile du secteur Ruwenzori, qui se dit « navrée », dénonce la recrudescence des tueries et l’insécurité caractérisée par des assassinats aux armes blanches ou à feu.

« La situation sécuritaire est en train de se détériorer parce que les gens continuent d’être tués. Depuis le 5 août 2019 jusqu’à nos jours, nous avons perdu 4 personnes. Les unes tuées par armes blanches ou à feu et les autres mortes après avoir été passées à tabac », regrette Wilson Batoleni, président de la société civile, noyau du secteur Ruwenzori.

Cette déclaration des Forces vives intervient 24 heures après la découverte d’un corps sans vie d’un homme d’environ 40 ans d’âge, dimanche 8 septembre 2019 à Kyanika-Kyavithumbi, dans le groupement Bolema.

Une autre personne a été passée à tabac lundi 9 septembre 2019 à Mukando, sur le tronçon routier Nzenga-Thaliha. La victime a été acheminée aux soins médicaux dans une structure hospitalière à Mukando.

Face à cette recrudescence de l’insécurité, la société civile appelle la population à la vigilance.

Fabrice Ngima

Partagez.

Laisser un commentaire