RDC-Beni : l’Asbl JPCP renforce la capacité des jeunes sur le leadership et l’entrepreneuriat

0

Il s’est tenu, samedi 10 août 2019, un atelier de conscientisation des jeunes sur les problèmes qui les concernent à Beni, au Nord-Kivu (Est de RD Congo).

C’est la salle polyvalente Hozana Park, située dans le quartier Matonge, qui a servi de cadre à cette activité organisée par l’association sans but lucratif Jeunes patriotes consolidateurs de la paix (JPCP).

Durant 6 heures, soit de 9h00 à 15h00 (heure locale), la capacité des participants, essentiellement des jeunes venus de différentes associations juvéniles a été renforcée sur le leadership, l’entrepreneuriat et sur la mentalité d’un jeune leader dans la gestion des conflits.

« Le leadership » et « l’entrepreneuriat » sont deux thèmes qui ont été abordés respectivement par les jeunes Camille Mwenge et Coach Rodrigue.
On a identifié les problèmes de la jeunesse en deux volets.
C’est vrai qu’il y a plusieurs problèmes d’une manière un peu dispersée. Mais, si on arrive à bien comprendre, c’est bien axé sur deux aspects. Il y a une « crise de leadership », aussi « une crise d’entrepreneuriat ».
Crise de leadership, pourquoi ?
D’abord, ce concept (leadership), on ne l’a pas développé de manière à vouloir faire comprendre aux gens qu’un leader, c’est celui qui est
le chef d’un groupe. Mais, on a développé de manière à vouloir faire comprendre aux gens que leadership, c’est un aspect qui permet d’influencer positivement le changement.
Et on a montré aux jeunes autant de défis liés à l’insécurité, liés à la zone qui est en confits. Et on a développé la mentalité qu’un jeune leader doit prendre dans cette période de conflits, pour arriver à résoudre ses problèmes par une certaine influence »., D’une autre façon, sur « l’entrepreneuriat », les jeunes ont besoin de voir les opportunités très ouvertes.
« Mais, attention ! L’opportunité ne se laisse pas très ouverte, l’opportunité doit se faire découvrir par une certaine manière d’analyser les faits et également les potentialités à développer », a expliqué Benjamin Asimoni, président du Conseil d’administration de cette cette structure.

L’organisation JPCP vise aussi bien la sensibilisation, la conscientisation que la promotion de la jeunesse.
Elle oeuvre aussi dans les domaines socioculturel, éducatif et sanitaire.

Fabrice Ngima

Partagez.

Laisser un commentaire