RDC-Beni : les FARDC abattent un chef rebelle ADF et récupèrent 3 armes à feu à Kavasewa

0

Des détonations d’armes se faisaient entendre le matin du mercredi 18 septembre 2019 dans la position militaire des Forces armées de la RD Congo (FARDC), dans le village Bwino, groupement Isale-Kasongwere, chefferie des Bashu, territoire de Beni, au Nord-Kivu (Est de RD Congo).

De violents affrontements aux armes lourdes et légèresi ont mis aux prises l’armée régulière aux combattants ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF), actifs dans la région de Beni.

Dans l’échange des tirs, Abdoul Rahman, l’un des grands chefs ADF, a été tué par les FARDC. L’autre assaillant Swaibu Moussa a été blessé par balles à la cuisse droite et au ventre.

D’après le journaliste Siku Provinces qui a abordé l’élément ADF capturé et blessé, 3 armes de type AK47 ont été récupérées par l’armée loyaliste.

« Ils ont planifié l’attaque depuis Karuhamba et étaient au nombre de 15. Ils étaient commandés par un certain Akida », a-t-il rapporté.

L’ONG de défense des droits humains Union des citoyens engagés pour la démocratie et le développement (UCEDD), par la voix de son coordonnateur, Moïse Kiputulu, condamne et déplore cette nouvelle attaque qui a paralysé les activités champêtres et scolaires dans la région.

L’attaque est survenue 24 heures après l’embuscade des inconnus armés sur l’axe routier Karuruma-Kasindi, ayant fait 3 blessés, essentiellement des militaires FARDC.

Fabrice Ngima

Partagez.

Laisser un commentaire