Dans un communiqué signé le 14 décembre 2018 par le gouverneur de la Banque Centrale du Congo(BCC), il est interdit formellement à toute personne physique ou morale de voyager sur le territoire national avec un montant en billets de banque en monnaies étrangères égal ou supérieur à 10.000 dollars américains.

“Excepté dans les localités dépourvues de points d’exploitation de banques commerciales, d’autres institutions financières habilitées ou de représentation de la banque centrale” a ajouté le numéro un de la Banque Centrale.

Cependant, a-t-il souligné, elle doit en faire la déclaration auprès des services de la douane où à défaut auprès de ceux de migration au départ et à l’arrivée, en justifier l’origine et la destination. À cet effet, l’origine des fonds peut être le retrait du compte bancaire, le produit de vente des biens et services ou une donation légitime.

En conséquence, la Banque Centrale du Congo convie le public à se conformer à ces nouvelles dispositions visant d’une part, à sécuriser les voyageurs détenant des billets de banque en monnaie étrangère, et d’autre part, à maintenir au sein de notre environnement les bonnes pratiques conformes aux standards internationaux en matière de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme.

Tshimanga Muamba

Partagez.

Laisser un commentaire