RDC-Affraire 15 000 000 USD : « La Lucha RDC-Afrique ne participe de près ni de loin à la campagne du FCC visant à discréditer Vital Kamerhe pour fragiliser la Présidence »

0

Dans un entretien accordé à Afrique Infos ce samedi 7 septembre 2019, le mouvement pro-démocratie Lutte pour le changement (Lucha RDC-Afrique) a déclaré n’avoir  » jamais participé ni de près ni de loin à la campagne visant à discréditer Vital Kamerhe, directeur de cabinet du Chef de l’État congolais, Félix Tshisekedi, dans l’affaire de détournement de 15 millions de dollars américains.

La Lucha RDC-Afrique, par la voix de son communicateur de la section de Goma, Emmanuel Binyenye, estime que cette campagne serait « menée par le Front Commun pour le Congo (FCC) aux fins de fragiliser la Présidence » de la RD Congo.

« Depuis un moment, certains mouvements citoyens, ONG et acteurs politiques nourrissent une campagne pour dénoncer le détournement d’une importante somme d’argent.
En effet, on peut lire sur plusieurs médias en ligne que les inspecteurs des finances ont été interpellés par les services du conseiller spécial en matière de sécurité du Président de la République. Le Directeur de cabinet du Président de la République, Vital Kamerhe, est accusé d’entraver à une enquête sur 15 000 000 USD, somme issue des sociétés pétrolières qu’il aurait réquisitionnées », a dit ce mouvement citoyen. Interview.

Que veut la Lucha RDC-Afrique dans cette affaire ?

Nous savons que la présence de Kamerhe à la Présidence de la République n’est pas bien digérée par certains cadres du FCC. Malheureusement, certains jeunes des mouvements citoyens se retrouvent plongés dans un combat politique visant à faire tomber certaines têtes proches du Président Félix Tshisekedi.

Et pourquoi la Lucha RDC-Afrique est-elle citée dans cette affaire ?

La Lucha RDC-Afrique n’est pas citée dans cette affaire. C’est juste que nous avons compris qu’il y a certains collègues qui se sont plongés jouant ainsi la carte de certains cadres du FCC sans le savoir. Nous ne pouvons pas rester silencieux, car de telles initiatives violent nos valeurs et principes, dont notre indépendance, l’apolitisme et le non partisan. Dans une situation pareille, nous, selon notre façon de faire, il fallait juste saisir les instances habilitées et demander une enquête indépendante pour que la vérité soit connue ».

La Lucha RDC-Afrique apolitique ou non ?

Nous restons apolitiques, indépendants et non partisans. Voilà pourquoi, nous demandons aux personnes qui se sentent lésées et qui peuvent aider à réunir les éléments pour que la vérité, dans cette affaire de 15 000 000 USD, soit connue. Nous décourageons les tendances politiques qu’on veut utiliser pour des fins politiques.

Fabrice Ngima
Partagez.

Laisser un commentaire