RDC : « Les ADF se préparent à massacrer les gens à Beni » (Kizerbo Wathevwa)

0

Dans une déclaration publiée mercredi 12 février 2020, le député Kasereka Kizerbo Wathevwa a alerté sur une éventuelle série de massacres des civils par les rebelles ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF) dans la région de Beni, au Nord-Kivu (Est de RD Congo).

« La ville de Beni est encerclée et serait dans le viseur de l’ennemi. L’ennemi se prépare à massacrer les gens dans la ville de Beni. Nous avons eu la fuite d’information qu’il y aurait déjà une infiltration en ville de Beni et que la ville et le secteur de Ruwenzori seront attaqués dans les prochains jours. Le constat est que la solution définitive ne viendra pas seulement de où plusieurs donnent à croire que nous nous entretuons », a-t-il prévenu.

Face à cette menace, l’élu de la ville de Beni appelle à la vigilance et à l’autodéfense.

« La sécurité étant l’affaire de tout le monde, une solution locale serait envisageable. Comment y parvenir ? Comme la ville est encerclée, j’invite toute la population de Beni en général à rester très vigilante. Et j’invite les jeunes sérieux à se joindre aux équipes qui existent déjà dans les 30 quartiers de la ville de Beni pour une autodéfense. Ils seront sous l’encadrement de certains commandos de l’armée et des agents de renseignements de chaque quartier qui sont acceptés », a-t-il ajouté.

« Défendons-nous, chers jeunes. Nous procédons d’abord au système d’alerte dans tous les quartiers et cellules au cas où il y a des mouvements suspects. Cette même stratégie va s’étendre dans les agglomérations en territoire de Beni. Alertons en bidons, en sifflets pour que ceux-là qui sont censés affronter l’ennemi puissent le faire après nos alertes. Ce système a déjà eu des effets positifs sous d’autres cieux. Tentons de le faire chez nous », insiste le député Kasereka Kizerbo Wathevwa.

Il monte au créneau après plusieurs massacres odieux des civils par les rebelles ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF).
Kasereka Kizerbo Wathevwa regrette que « certaines bouches continuent à avancer la thèse selon laquelle ce sont les enfants du milieu qui s’entretuent, pire encore certains hauts gradés se tapent de l’argent et ne voudraient pzs que cela finisse ».

Fabrice Ngima

Partagez.

Laisser un commentaire