Le 23 décembre 2018, je donnerai ma voix à Mr. Félix Antoine Tshisekedi. Je demande également au peuple congolais de voter pour lui. Il est notre candidat Président numéro 20. Je pense que le changement et le développement auxquels nous aspirons au Congo, viendront par FATSHI», a déclaré le chanteur Mike KALAMBAY, lors de son passage sur les antennes de B-One Tv, à Kinshasa.

Sans froid aux yeux, ni crainte, l’artiste a même essayé d’avancer trois raisons majeures pour justifier son choix porté sur le Président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, ‘‘UDPS’’.

Premièrement, explique-t-il,  le fils d’Etienne Tshisekedi  wa Mulumba est non seulement un candidat idéal mais aussi un homme sérieux, vrai, qu’il n’a jamais trempé dans les compromissions politiques.

Deuxièmement, estime Mike KALAMBAY, le candidat UDPS est une personne qui incarne de valeurs reposant sur une vision verticale du bien-être social de Congolais.

Enfin, l’ex-chantre du groupe ‘‘Narcisse de Saron’’ soutient que Félix TSHISEKEDI est l’unique  et potentiel challenger qui peut bien faire face à Shadari, à la présidentielle, parmi les 21 candidats.

«Mon choix n’a rien à voir avec vos histoires des relations ethno-tribales. Bien que je sois aussi originaire du Grand Kasaï comme FATSHI», a précisé le patron de Shekinah Music.

Mike Kalambay félicite Kabila

Par ailleurs, la star congolaise a salué la volonté du Chef de l’État qui a tenu parole, en respectant la Constitution de la République. «J’ai beaucoup d’estime pour le Président Joseph Kabila. Un homme qui a fait beaucoup de progrès à la tête du pays. Vraiment un homme de parole et d’actions concrètes», a-t-il renchéri. Toutefois, le géniteur de la célèbre chanson chrétienne «Ngolu» regrette que la personne choisie par le Chef de l’État comme Dauphin ne réponde pas à ses attentes. «Je ne vois pas l’amour que j’avais pour le Président KABILA être automatiquement répercuté sur Shadary», a révélé Mike KALAMBAY.

Cependant, ce courage pris d’annoncer publiquement  son choix  prouve à suffisance combien la liberté d’expression est effective en RDC.

Loin de lui l’idée de devenir politicien, l’artiste a profité, de l’occasion,  pour apporter un démenti cinglant sur ce qui se raconte sur les réseaux sociaux. Le Frère Mike, comme aiment l’appeler affectueusement  les fidèles en Christ, n’a jamais déposé  une quelconque candidature à la CENI.

«Il y a une affiche avec ma photo et un numéro de vote  qui fait le tour du monde sur Internet. Que personne ne vous trompe. Je ne suis ni candidat député national,  encore moins provincial. Je reste un artiste musicien chantre de l’Éternel et Évangéliste. Et non un politicien. Mais, le problème du Congo, l’unique terre et patrie que nous avons, me préoccupe au plus haut point. Car, c’est notre passion à tous, a déclaré l’auteur de l’album ‘‘Kumbama’’ . Jordache Diala

Partagez.

Laisser un commentaire