Nord-Kivu :  » Tuta voter pamoja » une chanson de Black Man qui crée du buzz à Goma

0
A voix suraiguë, l’élegant musicien Congolais et Gomatracien Black Man Bausi est monté au créneau après le report partiel de l’élection à Beni, Butembo et Yumbi en chantant en Kiswahili : « tuta voter pamoja » traduit par  » nous voterons ensemble ». Dans la chanson, il lance un message clair aux autorités qui retardent les élections. Dans une interview exclusive à Afrique Info Magazine, il explique ses motivations.
Qu’est ce qui vous a motivé à faire cette chanson en cette période électorale tendue ? Pour révolter les gens de Beni , Butembo ou atténuer leurs douleurs ?

Black Man : Je voudrais être micro pour dénoncer ce qui ne vas pas pour le peuple Congolais et Kivutien. En faisant la chanson, j’ai voulu apaisé Beni ,Butembo et Yumbi, afin que leur population prenne dès lors leur propre avenir en main, car l’avenir du pays n’est pas devant nous, il est à l’intérieur de chaque Congolais. Cependant, je suis vraiment en colère à cause de cette décision qui a écarté certaines ville du pays pour des raisons non-soutenues.
Cette chanson n’encourage pas la guerre, mais, c’est en effet, une façon pour moi d’exterioriser ma colère.

Des musiciens qui chantent la révolution sont le plus souvent victimes d’enlèvements. N’avez-vous pas peur de vous faire pendre en cette periode après cette chanson, qui selon vous est sincère ?

Black Man Bausi : Si ça m’arrive, ça ne sera pas la première fois, car en février 2018, l’épreuve m’ait arrivé, j’ai été enlevé pour ma vérité, mais je suis encore debout malgré les hauts et les bas. Je dois montrer que notre mort ne commencera pas au cimetière , elle sera présente lorsqu’on cessera de dénoncer ce qu’on est censé dire sur la RDC. S’il me tue, au moins je sais que ça sera mourir comme les Héros Lumumba et Mzee Kabila..

Dans votre chanson vous êtes direct, vous parlez de Joseph Kabila. Est-il selon vous, le seul à ne pas vouloir organiser les élections ? Pourquoi toute la faute sur lui dans votre chanson ? Vous êtes anti-kabila ou vous êtes contre les mauvaises choses qu’il fait ?

Black Man : J’ai toujours été derrière la justice, si j’ai cité sans peur le nom de Joseph Kabila, d’abord, c’est parce que je suis croyant. Et ce dernier quand il s’adresse à un démon, il doit nécessairement citer son nom propre. Voilà le pourquoi. Et d’ajouter demander à un dictateur aux élections qu’ils ne participent pas, c’est demander à un diable d’organiser une campagne d’évangélisation. Enfin je condamne Kabila, car il se voit leader, et c’est lui que je dois condamner amèrement comme dit dans ma chanson…

C’est confirmé que les trois villes citées n’iront pas aux élections , Quels messages transmettez-vous aux habitants de cette partie ?

Black Man Bausi : Je dois leur dire courage, et ils doivent savoir que ce qui ne les tuent pas, ne les arrêtent pas, mais les rendent très forts. Cependant, ils doivent noter qu’on découvre la grandeur d’un peuple face aux défis. « La lutte libère . »

Esdras Tsongo
Partagez.

Laisser un commentaire