Nord-Kivu : un mémorandum exige la délocalisation des camps Katindo et Munzenze à Goma

0

A Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu (Est de la République Démocratique du Congo), les organisations de la société civile forces vives de Goma et les mouvements citoyens LUCHA RDC-Afrique, FILIMBI et NASEMA SASA ont déposé, vendredi 12 juillet 2019, un mémorandum exigeant la délocalisation du camp militaire Katindo et du camp policier Munzenze en dehors de la ville de Goma.

Ce mémorandum a été déposé auprès de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu , du gouverneur de province du Nord-Kivu, du ministre provincial de l’Intérieur, du commandant de la 34e région militaire, du commissaire provincial de la PNC, du maire de la Ville de Goma, du commandant ville de Goma, du commandant ANR, des bourgmestres des communes de Goma et Karisimbi.

C’est suite à l’insécurité grandissante à Goma que cette initiative a été prise. Au-delà, les parties prenantes et signataires de ce mémo considèrent que « ce sont les deux camps militaire et policier qui occasionnent l’insécurité dans la ville de Goma ».

Joël Kininga KJ

Partagez.

Laisser un commentaire