Nord-Kivu : la marine ougandaise arrête 21 pêcheurs congolais sur le lac Édouard

1

Au total, 21 pêcheurs congolais ont été arrêtés par la marine ougandaise, mardi 10 septembre 2019, sur les eaux du lac Édouard.

Leur arrestation a eu lieu à Kyavinyonge, groupement Isale-Kasongwere, chefferie des Bashu, territoire de Beni, au Nord-Kivu (Est de RD Congo).

Après leur arrestation, ils ont été conduits en Ouganda. En l’espace d’une semaine seulement, on compte deux arrestations.

Le coordonnateur de l’ONG de défense des droits de l’homme Union des citoyens engagés pour la Démocratie le Développement (UCEDD) demande l’implication du gouvernement congolais pour mettre fin à cette situation qui est devenue monnaie courante.

« Le gouvernement de la RDC doit prendre ce dossier d’arrestation des pêcheurs congolais en mains, afin d’éclaircir cette affaire qui est devenue un fonds de commerce pour appauvrir les citoyens congolais sous cette façon déplorable », a exhorté Moïse Kiputulu.

Fabrice Ngima

Partagez.

Un commentaire

  1. ESPACE JEUNE NON VIOLENT,E-JNV
    ARRESTATIONS ARBITRAIRES DES CONGOLAIS PAR LES OUGANDAIS
    La marine ougandaise a procèdee à des arrestations de 21 pêcheurs congolais sur le lac Édouard. Pour ne pas cité cette unième sabotage des étrangers aux congolais; nous demandons l’intervention immédiate de l’autorité provinciale du Nord-Kivu et trouver une solution durable.

    Point Focale, Georges Rwagaza, de Goma/Province du Nord-Kivu

Laisser un commentaire