Nord-Kivu-Marche du 30 juin : la famille de Kamala « assassiné » porte plainte contre des chefs de la police à Goma

0

Tout débute dimanche 30 juin 2019, lorsque la coalition Lamuka (plateforme de l’opposition) organisa une marche pacifique sur toute l’étendu de la République démocratique du Congo(RDC) pour réclamer la vérité des scrutins du 30 décembre 2018.

La lourde répression dans la plupart des provinces en RDC, émaillant cette marche, a suscité l’attention de différentes personnes et organisations.

A Goma, dans la province du Nord-Kivu, la police avait réprimé cette marche à coups de balles réelles jusqu’à enregistrer un mort, Paluku Kamala Défao, et plusieurs blessés.

Cet assassinat, commis par un service public, est devenu une pierre d’achoppement pour la PNC à Goma.
La famille du défunt Paluku, âgé de 24 ans, a déposé une plainte le 6 juillet 2019, contre le commandant des opérations PNC/Goma, commissaire urbain PNC-Goma et le commissaire de la PNC-commune de Karisimbi, pour association de malfaiteurs et meurtre.

« Pourtant en RDC, la plupart des procès ne s’achèvent jamais », déplorent différents militants de Lamuka interrogés à ce sujet.
La jeunesse de l’Ecidé, parti politique de Martin Fayulu, accompagne cette démarche et réclame justice.

Joël Kininga KJ

Partagez.

Laisser un commentaire