Nord-Kivu : une équipe de riposte d’Ebola boycottée à Goma

0

A Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu (Est de la République démocratique du Congo), une équipe de riposte contre la maladie à virus Ebola a été boycottée, mardi 13 Août 2019, par des habitants du quartier Majengo. vers 9h00.

Pourtant, elle était en mission de diagnostic d’un cadavre qui devait être enterré d’urgence hors de Goma, dans le territoire de Rutshuru.
A la suite d’une forte incompréhension en matière épidémiologique, la population du quartier Majengo a barricadé la route allant vers Buhene, où devait se rendre cette équipe de riposte.
Des pierres ont été jetées pendant environ deux heures avant qu’un calme soit observé plus tard.

Contre cette attitude négative des manifestants, le mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha RDC-Afrique) salue les efforts fournis par les équipes de riposte dans une déclaration faite le même jour à Goma.
«La libération des personnes au Centre de traitement à Goma redonne confiance à la population du Nord-Kivu dans la lutte contre cette épidémie en RDC», a-t-il salué.

Des personnes, interrogées à ce sujet par Afrique Infos Magazine, ont exigé au gouvernement congolais à travers le ministère de la Santé ainsi qu’à l’OMS de renforcer les équipes de sensibilisation sur Ebola, estimant que la population à Goma n’est pas suffisamment informée.
Jean-Marie Vianey, habitant du quartier Virunga, pense que la maladie à virus Ebola est un business occidental.
« Nous disons non à cet Ebola Business », a-t-il dénoncé.

Joël Kininga KJ

Partagez.

Laisser un commentaire