Nord-Kivu/Droits humains : l’activiste Kahundirwa menacé de mort par un militaire FARDC à Beni

0

L’activiste des droits humains Kahundirwa est en danger dans la région de Beni, au Nord-Kivu (Est de RD Congo).

L’ ONG Convention pour le respect des droits de l’homme (CRDH) dénonce les menaces de mort, dont ne cessent d’être victimes les défenseurs des droits humains dans l’exercice de leur travail.

Le cas le plus récent est celui survenu mardi 11 juin 2019 à Kakule, dont est victime Kahundirwa Albéric, chef d’antenne CRDH Maleki, contrée située dans le groupement Batangi-Mbau, secteur Beni-Mbau, territoire de Beni.

Cette structure citoyenne cite le lieutenant Lukumu Joseph, commandant FARDC de la place.

« Ce défenseur des droits humains vit pour le moment en clandestinité. Son péché est d’avoir dénoncé les mouvements suspects des présumés ADF. Il lui a fallu l’intervention de la population du lieu pour échapper à ce qui pourrait lui arriver « , s’inquiète la CRDH.

 » Il y a lieu de se demander au compte de qui exerce ce militaire hostile à la contribution des personnes soucieuses de l’aboutissement de l’action militaire dans la zone de Beni, où des hommes armés opèrent sans être inquiétés, en toute liberté, en égorgeant des civils, emportant vaches, chèvres, porcs, poules, canards, produits de champs sous l’œil des services sensés sécuriser la paisible population civile et ses biens », s’interroge cette ONGDH.

Ainsi, la CRDH demande au lieutenant incriminé de revenir au bon sens et à ses autorités hiérarchiques de prendre toute mesure utile. Ce, afin que l’activiste menacé recouvre sa pleine quiétude et que cessent les actes de menaces pesant sur les défenseurs des droits humains dans l’exercice de leur profession.

Fabrice Ngima

Partagez.

Laisser un commentaire