Nord-Kivu: la DGM accusée d’enrôler une taxe illégale au port de Goma

0

Lundi 03 juin 2019 dans la matinée, le collectif des mouvements citoyen Amka Congo a manifesté sa colère au bureau de la Direction Générale de Migration (DGM) situé au port de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu.

Cela fait suite à une taxe de 500 Francs congolais que chaque voyageur doit payer auprès de la DGM.

En date du 22 mai 2019, le même collectif avait adressé une lettre d’indignation, signée par Janvier Mateene et relatant cette situation, qui était adressée au Directeur général de la DGM/Nord-Kivu. Cette lettre – dont les copies ont été transmises au gouverneur de la province du Nord-Kivu, au Procureur général près la Cour d’appel du Nord-Kivu, au maire de la ville de Goma ainsi qu’au président de la FEC/Nord-Kivu – avait donné un ultimatum de 72 heures pour la suppression de cette taxe; chose qui n’a pas été faite jusqu’à présent.

Ayant décrié cette pratique qualifiée d’illégale, le collectif Amka Congo lance un appel à tout citoyen de la ville de Goma à venir, chaque matin et soir avant le départ des bateaux, pour combattre ces anti valeurs.

Joël Kininga

Partagez.

Laisser un commentaire