Nord-Kivu : Clovis Mutsuva de la Lucha relaxé après 8 jours de détention

0

Le président de la Coordination inter estudiantine de Beni (COIB) et fervent militant du mouvement pro-démocratie Lutte pour le changement (Lucha) a été libéré, jeudi 22 août 2019, à Beni, au Nord-Kivu (Est de RD Congo).

Clovis Kakule Mutsuva recouvre sa liberté après 8 jours de détention au cachot de l’Auditorat militaire près la Cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu.

Il a été arrêté mercredi 14 août 2019 par des éléments de la Police nationale congolaise (PNC), dans un stade du quartier Kalinda, commune Mulekera, où il y avait d’autres jeunes qui s’apprêtaient à prendre part à une formation militaire accélérée durant 21 jours.
Ils voulaient, aussitôt formés, faire une descente dans la forêt, pour traquer les combattants ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF), auteurs des exactions contre des milliers de Congolais, dans la région de Beni.

Le péché de Clovis Kakule Mursuva était d’avoir appelé les jeunes étudiants à participer à une formation militaire, dans le cadre de l’autodéfense.

 » L’an 2019, le 22ème jour du mois d’août, 16 heures à Beni, Moi, Clovis Kakule Mutsuva, coordinateur des étudiants de Beni et militant de la Lucha, je m’engage devant les autorités de l’État à respecter scrupuleusement les lois de la RDC lors de mes actions de revendications citoyennes prochaines. Je jure que le présent acte est sincère », a déclaré Clovis Matsuva devant les autorités militaires, judiciaires et politico-administratives, après sa libération.

Fabrice Ngima

Partagez.

Laisser un commentaire