Le collectif Afrika Opéra organise la première édition du festival international Opéra Rumba avec une soirée «Congo, Coeur l’Afrique», ce vendredi 12 avril 2019, à la grande halle de l’Institut français de Kinshasa ( RD Congo).

Cette soirée exceptionnelle sera l’occasion pour les chanteurs d’interpreter « la flûte enchantée» de Mozart en version Opéra Rumba. Ça sera aussi l’occasion de faire découvrir au grand public différentes sortes de voix dans l’opéra, particulièrement la voix « contre ténor » , à travers les hommes qui chantent à colorature des femmes.
Le public va redécouvrir cette oeuvre majeure de la musique classique dans une version tout à fait inédite.

En effet, le festival international Opéra Rumba est l’opéra de Mozart joué aux instruments traditionnels à la Rumba congolaise. Dans ce spectacle, on trouvera aussi la danse traditionnelle pleine d’émotion, qui va sans doute captiver l’attention du public.

Pour Clovis Makabu, directeur musical de ce festival et chanteur d’opéra à la voix contre ténor, l’idée consiste à rester dans l’opéra net comme font les Occidentaux tout en ajoutant la touche particulière qu’est la Rumba congolaise.
«Nous avons remarqué, à chaque fois qu’on organise le concert d’opéra, seuls les Occidentaux viennent assister au spectacle. Alors, pour mettre tout le monde d’accord, nous avons créé un style, où il y a le mélange de l’opéra et de la rumba», a expliqué Clovis Makabu.

Par ailleurs, outre les chanteurs locaux qui ont été formés pour ce spectacle, le collectif Afrika Opéra a aussi invité des interprètes internationaux tels que; Serge Kakugji, Anaïs Huguet-Balent, Eva Broenner et Albert Traoré Allakagni. Ils seront accompagnés d’une cinquantaine d’instrumentistes classiques et rumba.

*Princesse Iso Bomba*

Partagez.

Laisser un commentaire