Musique : Koffi Olomide en visite privée en France

0

La vedette de la musique rd-congolaise, Koffi Olomide, séjourne à Paris (France), depuis mercredi 24 avril 2019.

L’artiste congolais retrouve à nouveau le chemin de l’Europe, après le jugement rendu en sa faveur, le 18 mars 2019 dans l’affaire de viol présumé sur ses danseuses qui l’opposait à la justice française.

Contrairement à tout ce qui se raconte dans les réseaux sociaux, Koffi Olomide a visité, aussitôt arrivé en France, le grand monument, la Tour Eiffel.

Comme on peut le constater sur cette image (photo), le père de Didi Stone n’est pas logé dans un hôtel. Mais, il a retrouvé son domicile situé en plein cœur de Paris avec sa femme Aliya Fifi et ses trois enfants de cœur (Didi Stone, Del Pirlo et Saint James).

Ni interpellé, encore moins inquiété par la justice française, apprend-on, son déplacement prouve à ses détracteurs qu’il a été réellement lavé de tout soupçon dans l’affaire de viol dont il a été accusé par les danseuses de son orchestre, Quartier Latin. Spécialement privée, sa visite en France s’inscrit aussi dans le cadre familial.

En fait, il est question de renouer avec ses proches. Surtout que la star du Tcha-tcho n’avait plus mis ses pieds en Europe depuis 2012.

Le chanteur profitera également de son séjour à Paris pour rencontrer ses avocats qui vont déposer, dans les tout prochains jours, une requête de contestation contre le jugement final rendu le 18 mars 2019 par le Tribunal Correctionnel de Nanterre.

Koffi Olomidé a été condamné à deux ans de prison avec sursis pour « atteintes sexuelles » sur une mineure de 15 ans, en l’occurrence l’une de ses ex-danseuses. Sa condamnation a été accompagnée d’une amende de 5000 Euros pour avoir facilité l’entrée et le séjour irrégulier en France de trois autres danseuses (plaignantes).
En outre, le Tribunal lui exige de dédommager sa victime avec un montant de 5000 Euros au titre de préjudice moral.

Landry Mfumu Mpetelo
Partagez.

Laisser un commentaire