En marge de la journée internationale de la femme célébrée le 8 mars de chaque année, les femmes albinos ont été sensibilisées, le mercredi 13 mars 2019, sur le processus démocratique et électoral. C’était au cours d’un forum citoyen organisé au jardin Botanique de Kinshasa par la Fondation Mwimba Texas avec l’appui technique de Counterpart et le soutien financier de l’USAID et l’UKAID. L’oratrice du jour, Mme Anne-Marie Mukwayanzo, secrétaire exécutif provincial de la Ceni, a fait savoir à ses interlocutrices que la femme albinos a un rôle à jouer dans le processus démocratique et électoral en cours. Elle les a exhorté à ne pas se sous-estimer car les dispositions légales garantissent à toutes personnes le droit civique, politique et d’accès à l’éducation. La participation citoyenne, a-t-elle fait remarquer, est l’affaire de tous, y compris les personnes vivant avec handicap particulièrement les albinos. Pour preuve, on a vu certaines femmes albinos être soit témoins, observateurs et journalistes dans les bureaux de vote lors des dernières élections. Dans le cadre de sa participation à la chose publique, elle a invité la femme albinos à postuler pour les prochains scrutins locaux. Satisfait de cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de l’éducation civique, le President de la Fondation, Mwimba Texas a encouragé les femmes albinos à ne pas baisser les bras et à aller de l”avant pour leur promotion. Il a profité de l’occasion pour sensibiliser les femmes albinos et autres à marquer leur présence le 31 mars 2019 à l’espace Bilembo pour célébrer la clôture du mois de la femme. Une occasion sera offerte à la fondation Mwimba Texas de valoriser les femmes albinos . La cérémonie sera marquée par la distribution des produits pour la protection des peaux et par la vente de l’ouvrage ‘ White Ebony” écrit par la photographe Belge, Patricia Willocq, dans le cadre du projet Blanc Ebène . Camus Kinkumi.

Partagez.

Laisser un commentaire