Mbuji-Mayi : le mobilier du stade Kashala Bonzola détruit petit à petit, faute de sécurité adéquate

0

Le mobilier du stade Kashala Bonzola est détruit petit à petit au fil des activités extra-sportives y organisées ces derniers temps.

Le constat fait par AfriqueInfomagazine.net révèle que les treillis de ce bijou sportif ont été cassés, dimanche 11 août 2019, au cours d’un combat de catch entre Edingwe Mutu na Ngenge de Kinshasa et Éléphant de Mbuji-Mayi.

«Des centaines de spectateurs présents dans les gradins avaient cassé ces treillis pour se retrouver sur l’aire de jeu et contempler ce combat », renseigne l’un des brigadiers commis à la sécurité de cette installation sportive, qui a requis l’anonymat.

Il déplore aussi le vol des sièges et des autres mobiliers du même bijou sportif. Cette situation est due au débordement des heures de ces manifestations

«Depuis la tenue des activités telles que la boxe et le catch, qui débordent jusqu’au-delà de 19h00, nous remarquons la perte considérable des chaises, la destruction de la pelouse synthétique et d’autres dégâts lorsqu’il fait clair le jour suivant. Cette situation est causée par les organisateurs de ces activités, car ils ne prennent pas les dispositions nécessaires pour éviter ce genre de désagrément», regrette-t-il.

Cet agissement de certaines personnes malencontreuses ne laisse pas indifférent Alphonse Ngoyi Kasanji, président de SM Sanga Balende. Il s’insurge contre toutes les manifestations qui se terminent tard dans la nuit.
Réagissant sur les réseaux sociaux, ce jeudi 15 août 2019, l’ex-gouverneur du Kasaï Oriental ne comprend pas pourquoi les organisateurs ne prennent pas soin de sécuriser ce patrimoine commun.

«Que fait alors le stade Tshikisha pour y organiser les autres activités ?», s’interroge-t-il.
Il invite l’actuelle autorité provinciale à se pencher sur ce cas pour éviter le pire.

«Que l’autorité publique interdise toute manifestation non footballistique à Kashala Bonzola», a-t-il conclu.

Roger Stéphane Ilunga

Partagez.

Laisser un commentaire