Lutte contre COVID-19 en RDC: Musete Angelete The Best préconise la réduction du train de vie des institutions

0

Musete Angelete The Best, Chef d’antenne du Rassemblement des Jeunes pour la Reconstruction et le développement(RJRD) à Matete, estime que les mesures prises par le Chef de l’État pour lutter contre la propagation du Coronavirus sont socialement dangereuses et, surtout peu productives. 

Sous la Coordination de Me Elder Pwalala, vice-président de cette structure, il a, dans une interview accordée à la presse, formulé des propositions qui vont permettre aux Congolais de lutter efficacement contre le COVID-19 tout en trouvant le minimum vital :

Interdiction des attroupements, coupure des déplacements des passagers entre Kinshasa et les autres provinces; fermeture de commerces non essentiels, confinement avorté de la ville de Kinshasa et, enfin, confinement de la commune de la Gombe, on ne compte plus les décisions prises dans le cadre de la riposte contre le Coronavirus.
Mais, la plupart de ces mesures n’ont pas été appliquées, ce qui inquiète les autorités sanitaires.
Sans encourager la déviation, Musete Angelete The Best dit comprendre l’attitude de certains habitants de Kinshasa, en tenant compte du contexte socio-économique. Pour y remédier, il encourage les personnes de bonne volonté à la solidarité pour venir en aide aux personnes nécessiteuses.
Aux dirigeants, il exige la réduction rapide et drastique du train de vie de l’État et préconise, notamment, la réduction de la taille du gouvernement et du Cabinet du Président de la République.
Considérant que les hôpitaux congolais manquent de tout, il invite les décideurs à privilégier les dépenses sanitaires au détriment du paiement des membres du Cabinet du Chef de l’État et des membres des cabinets des ministres dont la « plupart ne foutent rien du tout ».
Aussi, invite-t-il le Chef de l’État, Félix Tshisekedi Tshilombo à « virer ses collaborateurs qui ne s’impliquent pas comme il faut dans la lutte contre le Coronavirus » et à bien gérer les fonds venant des partenaires techniques et financiers du pays.

Jules Ntambwe

Partagez.

Laisser un commentaire