Lubero : les habitants de Kitsombiro formés sur les armes juridiques nécessaires pour moins d’arrestations arbitraires

0

Les habitants de l’agglomération de Kitsombiro (territoire de Lubero) ont bénéficié, dimanche 1er décembre 2019, d’une formation organisée à l’école primaire NDIHIRA par la Convention pour le respect des droits de l’homme (CRDH).

Elle a porté sur les armes juridiques nécessaires pour qu’il y ait moins de cas d’arrestations arbitraires dans cette agglomération.

Selon Me Katembo Mirembe, formateur principal, il a été question d’outiller les habitants, victimes de plusieurs arrestations arbitraires, des connaissances nécessaires dans l’objectif de limiter leur nombre dans cette partie du territoire.

« Dans notre thème, nous avons traité sur comment introduire une plainte devant la justice (police ou devant le parquet), comment le justiciable doit être traité par les éléments de la police comme ceux des FARDC, comment saisir les instances judiciaires pour réclamer ou revendiquer son droit une fois qu’on est victime d’une violation des droits », a-t-il expliqué aux habitants.

N’ayant pas des notions sur le droit, les paysans de cette agglomération, selon plusieurs défenseurs des droits humains, sont victimes de leur ignorance.

« Nombreux sont arrêtés pour des faits civils et nous pensons que quiconque a participé à la conférence ne sera plus victime de cette barbarie d’arrestations arbitraires orchestrées par des O.P.J du milieu, des éléments de l’Agence nationale de renseignement (ANR) et des éléments des FARDC », a dit Me Katembo Mirembe à Afrique Infos Magazine.

Au sortir de cette formation, certains habitants ont avoué l’ignorance dans laquelle ils étaient et ont, désormais, dit « stop aux arrestations arbitraires » dans leur milieu.

Puissance Kasombolene

Partagez.

Laisser un commentaire