Littérature : le système monétaire et financier de la RDC porté sur les fonts baptismaux

0

Le professeur Kato-Kale Lutina Mwana Lubembwe vient de mettre à la disposition des décideurs congolais, des professionnels du secteur bancaire, des étudiants, des enseignants et des chercheurs un ouvrage qui expose les problèmes spécifiques au système monétaire et financier de la République démocratique du Congo (RDC).

Il s’agit, notamment, de ceux d’essence culturelle, économique, institutionnelle et de portée internationale.

Le livre de 580 pages, publié aux éditions Médias Paul, a été présenté officiellement mardi 21 mai 2019 au Centre Wallonie Bruxelles, à Kinshasa.

Cet ouvrage est une véritable mine d’informations inédites sur le système monétaire et financier de la RDC, partant de la période précoloniale jusqu’à nos jours.
Il repose sur de nombreuses références bibliographiques relatives à l’histoire monétaire de la RDC.

Il vise à faire découvrir et comprendre le système monétaire et financier de la RDC, l’un des vieux systèmes de l’Afrique noire. Il analyse d’abord l’évolution de la monnaie congolaise, décrit la structure et le fonctionnement de ses institutions, à savoir : la Banque Centrale du Congo, les banques commerciales et autres intermédiaires financiers.
L’auteur analyse ensuite ce système au-delà des frontières nationales, précisément dans le cadre de la coopération monétaire et financière sous-regionale, régionale et internationale.
« Nous pouvons affirmer que ce livre constitue un véritable traité sur les phénomènes monétaires relatifs à l’économie congolaise. Ce livre est écrit d’une originalité incontestable», a affirmé le professeur Mabi Mulumba qui a fait la présentation critique du livre.


«Le Système monétaire et financier du Congo, Evolution , Environnement Internationale et problèmes», est un ouvrage subdivisé en quatre parties.
La première partie présente la monnaie congolaise. L’auteur indique que la monnaie n’est pas l’avènement de la colonisation. Il existait des monnaies dans l’ancien Bassin du Congo nées du génie autochtone, avant l’avènement du franc.
La deuxième partie est consacrée aux institutions qui composent le système monétaire et financier congolais en dégageant son soubassement juridique, ses structures ainsi que son fonctionnement et en appendice, les institutions financières informelles en RDC.

La troisième partie de l’ouvrage porte sur l’environnement international, en tenant compte du fait que la monnaie et ses institutions dans une économie ouverte ne sont point des entités isolées de la communauté monétaire et financière internationale. Celle-ci implique la coopération des systèmes nationaux à la suite des relations économiques internationales.
La quatrième partie ramasse tous les problèmes auxquels le système monétaire et financier est confronté. Ces problèmes pourront être d’essence culturelle, économique, institutionnelle et de portée internationale.

Dans ce chapitre, le professeur Kato-Kale pose des problèmes qui attendent des solutions. Il s’agit de la fiabilité des données économiques de la RDC, de l’indépendance de la Banque Centrale vis-à-vis du gouvernement, de la protection de l’épargne publique, de la nomination de la monnaie congolaise. Sur ce, l’auteur se demande si, de nos jours, les Congolais peuvent avoir une monnaie qui s’appelle «Franc».
Il a aussi épinglé le problème du pléthore des engagements monétaires et financiers.

Quid du professeur Kato-Kale Lutina Mwana Lubembwe

Le professeur Kato-Kale s’interesse, depuis longtemps, à l’étude de la monnaie et la finance de la RDC.
Il est professeur d’économie à l’Université de Kinshasa et titulaire de cours, entre autres, « Problèmes monétaires congolais », «Analyse approndie des systèmes monétaires et financiers».
Il est auteur des articles de fond, notamment, sur « le système monétaire et bancaire du Zaïre».

Princesse Iso Bomba

Partagez.

Laisser un commentaire