Kongo Central : réhabilité, le gouverneur Atou Matubuana sous la menace d’une vendetta du FCC en colère

0

Oups! Sans surprise, le Front Commun pour le Congo (FCC), opposé au retour d’Atou Matubuana à la tête de la province du Kongo Central après le sexegate impliquant son vice-gouverneur et son assistante, réagit à sa réhabilitation et à celle de son adjoint par le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur et Sécurité, Joseph Kankonde.

‘’ Le Front Commun pour le Congo a suivi, avec étonnement, la décision du vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur et Sécurité, de ce vendredi 29 novembre 2019, réhabilitant le Gouverneur et le vice-gouverneur du Kongo Central. Le FCC regrette cette décision, prise sans tenir compte des observations pertinentes contenues dans sa déclaration du 31 aout ‘’, dit cette plateforme politique en coalition avec celle d’origine du premier flic de la République, l’UDPS Kankonde, le CACH.

Face à cet état de choses, le FCC, dans sa déclaration du samedi 30 novembre 2019, réitère sa position antérieure vis-à-vis du leadership provincial d’Atou Matubuana, qui a failli sur le plan de l’éthique, et œuvrera dans le sens de doter le Kongo Central de nouveaux dirigeants pétris de valeurs républicaines et Né Kongo éprouvés.
A ce stade, une forme de vendetta du FCC plane sur le gouverneur Atou Matubuana.
Surtout que, ce samedi 30 novembre 2019, des manifestations anti-retour de Matubuana ont eu lieu à Matadi.

Danny Ngubaa

Partagez.

Laisser un commentaire