Kinshasa-FOPHAC : les leaders des OPH de la Fenaphaco en formation sur les instruments juridiques internationaux

0

Le Forum des défenseurs et organisations des personnes handicapées en Afrique centrale et dans les Grands Lacs (FOPHAC) a organisé, jeudi 20 février 2020, un atelier de renforcement des capacités des leaders des organisations des personnes vivant avec handicap de la ville de Kinshasa sur le Protocole de la Charte Africaine des droits de l’homme et des peuples relatif aux droits des personnes handicapées en Afrique et sur la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées. 

En collaboration avec la Fédération nationale des associations des personnes handicapées du Congo (Fenaphac), ces assises ont été organisées dans le but de rehausser la connaissance des leaders des OPH sur leurs droits afin d’en défendre et de les promouvoir dans toutes les circonstances.
« Nous avons organisé cet atelier sur demande de la coordination provinciale de la Fenaphaco/Kinshasa pour donner l’aperçu général de ces deux instruments juridiques internationaux qui promeuvent les droits des personnes handicapées. Car, il a été constaté que, dans la plupart des cas, quand on organise des sessions sur les questions de handicap ou sur les instructions juridiques internationales, on fait toujours recours à des expertises extérieures. Donc, elles-mêmes (kes personnes handicapées) ont cette expertise de parler sur leurs droits, de sensibiliser, former et d’informer les décideurs, la communauté congolaise et, pourquoi pas, leurs pairs sur leurs droits », a souligné Me Pindu Patrick, Directeur exécutif du FOPHAC.
Pour lui, le FOPHAC tient à outiller ces leaders des OPH sur les différents instruments juridiques nationaux, régionaux et internationaux qui parlent de la promotion, la protection et du respect de leurs droits.
Ce programme du renforcement des capacités des leaders des OPH a été organisé à Brazzaville (Congo), à Bangui (Centrafrique)et à Yaoundé (Cameroun).
L’objectif poursuivi par le FOPHAC est que toutes les personnes handicapées aient l’expertise de parler sans ambages sur leurs droits garantis par les différents instruments juridiques.

Le FOPHAC et les élections du Congo-Brazzaville et du Burundi

En perspective des élections qui seront organisées en République du Congo et au Burundi, le FOPHAC va mettre une mission d’observation électorale pour surveiller sur les droits des personnes handicapées et suivre de près si elles sont vraiment impliquées au processus électoral, à la fois comme candidats, électeurs, observateurs et témoins de ces élections à venir. C’est dire que le FOPHAC veut se rassurer si, entre autres, les bureaux de vote sont accessibles aux personnes handicapées; les bulletins de vote tiennent compte des personnes handicapées, et s’il y aura des interprètes des langues de signes pour les sourds-muets.
Sur ce, le FOPHAC cherche des partenaires pour mettre en place, dans ces deux pays, le programme d’éducation civique et électorale des personnes vivant avec handicap afin que celles-ci puissent être impliquées au processus électoral et, pourquoi pas, être des électeurs capables de faire un bon choix.

Jules Ntambwe

Partagez.

Laisser un commentaire